Soleil FM
Guinée politique Infos

UNICEF-Guinée rencontre les maires des 40 communes rurales de convergence

Le haut-représentant de l’UNICEF en Guinée a conféré ce mercredi 27 mars au siège de l’institution à Matam avec les maires des 40 communes rurales de convergence. Les progrès et les difficultés enregistrés dans ces communes, le programme de l’UNICEF pour la période 2018-2022 ont été entre autres les points débattus lors de la rencontre.

Commune de convergence est un programme initié par le gouvernement  soutenu et accompagné  par plusieurs partenaires dont l’ UNICEF. Cette initiative vise à offrir aux jeunes l’opportunité d’être des acteurs et agents de transformation positive dans les communes de convergence de la Guinée. Dr Guy Yogo est le représentant adjoint de l’ UNICEF en Guinée : « Cette rencontre vise à renforcer les liens familiaux que nous avons avec les 40 maires de ces communes de convergence qui sont de passage en Guinée, et nous avons voulu célébrer ensemble cette chaleur de partenariat et de collaboration pour les enfants de la Guinée. Nous sommes au côté du gouvernement, au côté de l’ensemble des communes de la Guinée, pour expérimenter un modèle de développement endogène au bénéfice des enfants et des femmes ».

Le programme est axé sur plusieurs domaines. Fara Emile Tenguiano spécialiste en politique sociale cite quelques uns : « le premier domaine consiste à la survie et au développement de l’enfant, le deuxième volet de ce programme qui a commencé il y a tout juste un an, tourne autour de l’éducation. Le troisième pilier de ce programme concerne toutes les questions relatives à la protection de l’enfant qui sont entre autres les éléments clés pour lesquels ce programme est bâti ».

Mettant l’occasion à profit, le maire de la commune rurale de Baro a parlé des problèmes rencontrés dans sa localité notamment le manque  d’enseignants. « On parle de l’éducation à la base à l’échelle nationale. Il y’a un besoin d’enseignant mais le cas de Baro est spécifique, nous somme en manque de près de 15 enseignants. Dans une école primaire, on n’a qu’un seul enseignant d’état ,tous les autres sont contractuels communautaires. Si l’UNICEF venait au secours pour la formation de ces enseignants contractuels communautaires cela aiderait beaucoup la commune », dira Kaba Condé.

 

Enfin, les 40 maires des communes de convergence ont à tour de rôle salué les efforts de l’UNICEF pour l’émergence de ce programme.

 

KOUMBA CERE TONGUINO

Related posts

Pâque : les fidèles chrétiens de Guinée n’ont pas manqué l’évènement

tsegbaya

REFORMES BUDGÉTAIRES: LE GOUVERNEMENT S’ENGAGE DANS UNE VÉRITABLE RÉVOLUTION FISCALE

tsegbaya

Licenciement à Bonheur FM : les journalistes plus motivés que jamais dans la quête du rétablissement de leur droit

tsegbaya