Soleil FM
Guinée politique Guinée société Infos santé

Urgent/Guinée : Les écoles et universités fermées jusqu’à nouvel ordre à cause du Coronavirus

La nouvelle est tombée comme le couperet de la guillotine dans l’après-midi de ce mardi 24 mars 2020. Les Ministères en charge de l’éducation et de la formation ont décidé de prolonger le congé pré-électoral précédemment accordé aux écoles et universités du 17 au 25 mars 2020 en raison du double scrutin législatif et référendaire du dimanche 22 mars. Surprise, à moins de 24heures de la reprise des cours, le MENA et celui de la formation ont fait un communiqué conjoint au sortir d’une réunion d’urgence tenue au Palais de la Colombe à Kaloum sous la direction du Premier ministre.

Les élèves, étudiants et enseignants devront encore patienter à la maison jusqu’à nouvel ordre avant de reprendre le chemin de l’école ou de l’université. C’est une décision surprise des Ministères en charge de l’éducation et de la formation (à savoir le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique ; le Ministère l’Enseignement technique, de la Formation professionnelle, de l’Emploi et du Travail ; le Ministère de l’Education nationale et de l’Alphabétisation ndlr) suite à une réunion d’urgence dirigée par le chef du gouvernement Dr. Ibrahima Kassory Fofana à la primature. Cette décision est motivée par le fait de la présence de la pandémie du Coronavirus en Guinée. Plusieurs autres mesures pourraient être imposées aux citoyens dans l’optique de juguler le COVID-19 dans le pays.

Selon nos sources, ces mesures n’épargneraient pas la fermeture des lieux de culte (Mosquées et Eglises… ndlr). Fort probablement, les grandes prières du vendredi pourraient être interdites dans les mosquées pour la première dans l’histoire, en République de Guinée. Raison évoquée, limiter à priori, le regroupement des personnes.

Dans leur souci de ralentir la vitesse de propagation du Coronavirus jusqu’à son éradication complète, les autorités du pays n’excluent pas en cas de nécessité, la fermeture des lieux de récréation ou de divertissement tels que les cabarets ou autres night clubs de la capitale. Il faudrait également s’attendre à un confinement progressif des citoyens par les autorités de Conakry. Tout ceci entre dans le cadre de freiner l’élan de propagation du Coronavirus dans le pays, nous fait-on comprendre.

A date, et de sources officielles, la Guinée a enregistré 4 cas de COVID-19.

Mamadou Saliou TOURE

Related posts

HAC : C’est le Président de la République qui nomme à la tête de cette institution désormais

soleilfm935

« La reprise des compétitions doit être arrêtée dans les quartiers » dixit le DGA de l’ANSS

soleilfm935

Les jeunes de la CEDEAO s’impliquent dans le développement durable

tsegbaya