Image default
Guinée politique Infos

Violences à Conakry : la jeunesse CEDEAO-Guinée sur les constats

La jeunesse CEDEAO-Guinée  s’est rendue ce mardi 13 novembre au quartier Wanidara. L’objectif de cette visite de terrain est de connaitre les réalités de cette zone après les violences survenues la semaine dernière dans certains quartiers de Conakry.

Lors  de cette visite, le président de la jeunesse CEDEAO-Guinée Dorah Aboubacar Koïta a déploré les dégâts constatés dans plusieurs concessions à Wanidara. « Ce que nous avons vu  aujourd’hui sur le terrain  est frustrant. Nous pensons que venir à Wanidara n’est pas forcement symbolique si nous arrivons à sécuriser les biens des citoyens. Ses victimes dont nous avons visités, ceux qui ont été blessés réclament justice. Mais nous en ce qui nous revient en temps qu’acteur de la société civil nous allons faire des actions concrètes. Parce que nous ne voulons pas faire beaucoup de populisme dans les affaires. Mais il faut condamner la façon la plus énergétique ce qui s’est passé sur le terrain parce que c’est vraiment désolant ».      

Victime de cette violence, El hadj Abdourahamane Baldé, expert comptable peine à décrire ce qui s’est passé dans sa concession. « Je suis dépassé par ce qui s’est passé. Je peux comprendre que les forces de l’ordre pourchassent les délinquants dans la rue mais, escalades des murs d’une concession fermé pour rentrer dans les chambres vandaliser les gens. Je ne peux que demander justice ».

Selon le président de la jeunesse CEDEAO, une rencontre est prévue les prochains jours entre tous les acteurs sociopolitiques du pays en vue de faire passer les messages de sensibilisation sur la paix et la cohésion sociale.

.

MABINTY KEITA

Articles Similaires

” Les patrons de médias et la HAC sont complices des violences faites aux journalistes “, selon Moussa Ibn Conté de l’AGEPI

tsegbaya

Mali : Soumaïla Cissé bientôt libéré ?

soleilfm935

Riposte contre le COVID-19: l’OIM dote le ministère de la sécurité de 9 véhicules

tsegbaya