Guinée Actus

Le barreau de Guinée en colère contre la restriction de l’internet et le brouillage de certaines ondes par la junte

today13 décembre 2023 41 4

Arrière-plan
share close

Sa prise de parole était attendue relativement à la situation que traverse actuellement la Guinée. Depuis environ trois semaines, le barreau de Guinée suit avec beaucoup d’attention l’évolution de la liberté d’expression restreinte par le pouvoir actuel, notamment le brouillage de certaines Radio, le retrait de Télévisions privées sur les bouquets Canal+ et Startimes, sans oublier la restriction sur les réseaux.


« En plus de porter atteinte aux droits fondamentaux des citoyens, les limitations imposées sur internet entrainent des répercussions excessivement préjudiciables à l’économie nationale », a écrit la corporation.
Ces avocats rappellent que les articles 8 et 19 de la Charte de la Transition consacrent les libertés et droits fondamentaux. « Aucune situation d’exception ou d’urgence ne doit justifier les violations des droits humains », ont-ils mentionné dans leur déclaration.
« Tout individu a le droit de s’informer librement et d’être informé », ajoutent-ils.
Le Barreau de Guinée rappelle tout particulièrement au Ministre des Postes, Télécommunications et de l’Economie Numérique, porte-parole du gouvernement que, dans toutes les sociétés civilisées, l’accès à « internet » est perçu, admis et imposé comme un droit fondamental.
« L’internet est une voie de communication relevant du domaine public que l’État a pour mission de garantir à tous et en toutes circonstances », peut-on lire dans cette sortie.
Le Barreau de Guinée condamne toute privation des citoyens de leur droit de s’exprimer librement, d’accéder à l’information et de participer au débat public.

Samuel Demba Duolamou pour soleilfmguinee.net

Écrit par: Razakou Moussa

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%