Soleil FM
Image default
Actualités Guinée Actus

CNT : le PM préside la célébration en différé de la Journée Internationale de la Femme Africaine

Célébration en différé ce lundi 18 septembre 2023, de la Journée internationale de la Femme Africaine. C’est le premier ministre, chef du gouvernement qui a présidé la cérémonie au Palais du peuple, en présence du président du Conseil National de la Transition. L’initiative est des conseillères nationales.

L’objectif de la journée du 31 juillet de chaque année, est de magnifier les femmes africaines qui s’illustrent dans le combat pour leur émancipation.

« célébrer la femme africaine c’est se rappeler que la femme africaine a joué traditionnellement un rôle de premier plan. Au nom de ces femmes on peut citer l’Héroïne Mbalia Camara, Hadja Mafouré Bangoura, Hadja Aicha Bah, Hadja Makalé Traoré, Hadja Makalé Camara et tant d’autres »,a cité Hadja Maîmouna Yombouno, première vice-présidente du CNT.

Malgré sa portée, cette journée passe inaperçue en Guinée contrairement au 08 mars. Aminata Bah, présidente du CAUCUS des Conseillères du CNT, fait une plaidoirie auprès des bonnes volontés : « pour inciter et galvaniser différents types d’acteurs à contribuer à un appel à contribution. Cette contribution n’est pas nécessairement monétaire. Elle va encourager des femmes à s’investir dans leurs activités partisanes en tant que candidates aux postes électifs », a-t-elle sollicité.

La femme est un guide social et économique de notre quotidien. Le premier ministre, Docteur Bernard Goumou, rassure de l’accompagnement de son gouvernement en faveur des femmes : « ce plaidoyer entamé ce 18 septembre vient en temps opportun. Déjà dans le contrat de performance que j’ai signé avec les ministres, la dimension genre est prise en compte au même titre que le contenu local. Au nom du président de la transition, le gouvernement comme toujours va soutenir le Projet de Promotion de la Participation Politique et du Leadership de la Femme, entendez 4PLF », a rassuré le chef du gouvernement.

C’est depuis le 31 juillet 1962, que la Journée Internationale de la Femme Africaine a été instituée par les Nations unies suite à une rencontre des femmes à Dar-es-Salam, en Tanzanie avant d’être officialisée en 1974.

Samuel Demba Duolamou.

Laisser un commentaire

96  −    =  87