Soleil FM

Soleil FM : Cultures

Toute l’actualité sur le sujet de la Culture. Consultez l’ensemble des articles, …

Actualités Cultures

Culture: Kefing Doussou Kouyaté annonce les couleurs de son 3eme album intitulé ‘‘Haut niveau’’

Razakou Moussa

L’artiste Kefing Doussou Kouyaté a animé une conférence ce mercredi à  la Maison de la Presse  sise à la Minière, dans la commune de Dixinn. Les débats ont tourné au tour de la sortie de son troisième Album prévue ce 25 décembre 2022 à Conakry.

 « Haut Niveau, c’est de la qualité. Il y a  tout dedans : réconciliation, conseils et amour. Tout ce que je peux dire aux fans, c’est d’acheter les tickets et venir en grand nombre », explique Kéfing Doussou Kouyaté.

Le manager de l’artiste  explique les raisons du retard de cet événement tant  attendu par les fans. « Depuis 2021, elle devait sortir son album. Mais malheureusement, elle n’a pas pu. Moi je peux dire que c’est la volonté de Dieu. Et cet album a été encore reporté pour une deuxième fois, je pense que les fans l’attendent impatiemment », affirme Sékou Baron Condé.

Poursuivant, ce manager  livre la particularité de son artiste sur scène. «  Doussou peut chanter pendant deux ou trois heures sur scène sans qu’elle n’ait la voix prise et deuxième particularité,  elle ne se fatigue pas sur scène ».

Kefing Doussou Kouyaté dit avoir gardé plusieurs surprises pour cette dédicace .L’artiste promet un spectacle  de haut niveau pour le public qui sera  présent. 

Kannie Diallo pour Soleilfmguinée.net

Actualités Cultures

Cité-Camayenne Sékou Bembeya parmi les habitants qui doivent déguerpir

Razakou Moussa

Assis dans la cour de la Payotte avec un regard frustré, Sékou Bembeya Diabaté, chef d’orchestre du groupe légendaire Bembeya Jazz national fait partie de ceux qui doivent libérer la cité Camayenne. Selon lui, le délai qui leur a été donné n’est pas suffisant.  

« C’est dans la soirée du mercredi qu’ils sont venus mettre des croix sur les maisons. Préalablement, on n’a reçu aucun papier. Et quand je leur ai demandé, ils m’ont dit qu’on devrait libérer dans dix jours. J’ai failli faire une crise. Mais Dieu m’a sauvé », raconte l’artiste au cours d’un entretien qu’il a accordé à notre rédaction.  

Aux dire du chef d’orchestre du groupe légendaire Bembeya Jazz national, c’est le président Ahmed Sékou Touré qui les avait logés depuis 1975 et ils leur avaient promis plus.  

« C’est le président Sékou Touré qui nous a logés ici. Moi, qui étais  logé ici. C’est en 1975 que je suis venu ici. En 1985, il a appelé notre chef orchestre M. Diaouné par rapport à la conférence de l’OUA qui devait se tenir en Guinée en 1985. Après la conférence de l’OUA, il allait faire une surprise pour rester exemplaire en Afrique. Mais malheur pour nous, le président a rendu l’âme avant 1985», se rappelle l’homme.

Sékou Bembeya fait un appel au président Mamadi Doumbouya et lui demande de faire face à leurs problèmes avant qu’il  ne soit tard.

«Je demande au président Mamadi Doumbouya de ne pas écouter tout le monde. Je représente tout le monde : l’orchestre Kèlètigui, l’orchestre Balla,  l’orchestre Horoya Bande, l’orchestre, tous les l’orchestres nationaux et d’autres artistes. Je prie de nous aider, de ne pas nous laisser plonger dans le malheur impensable», déclare l’homme de culture.

Sékou Diabaté  affirme également que le Bembeya est et restera toujours vivant.

Moussa Naby Camara pour Soleilfmguinee.net

Actualités Cultures

Conakry: le ministre Alpha Soumah lance la 19e édition du FENAC

Razakou Moussa

Le  ministre de la Culture, du Tourisme et de l’Artisanat a procédé ce jeudi 08 décembre au lancement de la 19e édition du Festival national des Arts et de la Culture (FENAC) dans la commune de Matam. Les six communes de Conakry et les 33 préfectures du pays vont à nouveau accueillir la Quinzaine des Arts et de la Culture.

Ismael Condé, le maire de la commune de Matam a pris part à la cérémonie. «C’est toujours un moment de joie, quand nous lançons la Quinzaine des arts. Si aujourd’hui, les nouvelles autorités  de la transition  ont perpétué cette tradition, nous ne pouvons que les remercier surtout que ce lancement soit fait dans cette grande commune de culture. C’est un moment pour moi de remercier le chef d’Etat  qui a bien voulu accepter d’accompagner cette initiative du ministre de la Culture».

Le ministre a précisé que toutes les commissions sont déjà  à l’intérieur du pays. Il a ensuite demandé l’adhésion de tout le monde afin de donner un éclat particular à cet événement. «Toutes les commissions sont actives. Ceux qui doivent aller à l’interieur sont déjà sur place. Parce que les concours commencent dans les chefs lieux des quatre regions naturelles. Ce que nous nous souhaitons: tout le monde doit se donner la main pour donner l’exemple à la Guinée entière que nous voulons être unis  et que nous serons unis à travers l’art , la culture pour le bonheur de tous les Guinéens», declareAlpha Soumah.

Maria Monika Argentine, stagiaire de la troupe ‘‘Les ballets de Matam”, affirme que  ce festival  lui  a permis de découvrir l’idendité culturelle de la Guinée. «C’est une opportunité pour civiliser les cadres culturels et artistiques et une condition de la situation artistique. Il faut dire que c’est ce qui m’a amenée ici en Guinée, la chance que la Guinée a d’être représentée artistiquement toutes les différentes ethnies».  

Hadja Mamady Camara pour Soleilfmguinee.net  

Actualités Cultures

« Le textile,… l’ADN de notre patrimoine y réside aussi », déclaration du ministre Alpha Soumah à l’adoption de la résolution sur la promotion du textile guinéen au CNT

Razakou Moussa

Les Conseillers nationaux de la transition étaient en plénière ce vendredi 29 juillet 2022. La séance était axée sur l’examen et l’adoption  de deux résolutions portant sur la reconnaissance du Causus des femmes du CNT et la promotion du textile guinéen par cette institution. Les textes ont été adoptés à l’unanimité par  64  conseillers sur les 81 en présence des membres du gouvernement notamment du ministre de la Culture, du Tourisme et de l’Artisanat.

« Le textile, c’est pas seulement ce qu’on met sur le corps.   L’A.D.N de notre patrimoine y réside aussi. Cela veut dire que quelque part, la prise de conscience qui est en cours, doit envahir nos esprits, nous pousser à nous approprier notre patrimoine qui a tendance à être oublié. Exemple, lorsque nous voulons faire un film sur la bataille de Kirina et qu’on nous demande de reproduire les textiles, qui étaient portés à l’époque par ses héros, il va falloir s’adresser aux accessoiristes. Mais, si nous n’avons pas conservé ce patrimoine, l’accessoiriste sera dans un véritable dilemme. Il va falloir créer. C’est aussi ce qui crée chez nous, le projet de musique qui est dans notre feuille de route. Nous avons été pour cela en France. Nous avons retrouvé des textiles plus anciens que ce que nous voyons ici en Guinée qui ont tendance à disparaître », a laissé entendre, Alpha Soumah.

Fanta Keïta

Actualités Cultures Guinée Actus

Miss Monde 2021 : Karolina Biewleska de Pologne rafle la couronne de la 70e édition

Razakou Moussa

Karolina étudie actuellement pour une maîtrise en gestion et aimerait poursuivre ses études avec un doctorat. Karolina travaille également comme mannequin. Elle aime nager et faire de la plongée sous-marine et jouer au tennis et au badminton. Un jour, elle espère devenir conférencière motivationnelle.

40 demi-finalistes étaient de retour à Porto Rico après que la finale de décembre sur l’île ait dû être reportée en raison d’une épidémie de coronavirus.

Le premier titre de vice-champion est allé aux États-Unis, Shree Saini, le deuxième a été la Côte d’Ivoire, Olivia Yace.

Après avoir été couronnée par la 69e Miss Monde, une Karolina en larmes, a déclaré : « Quand j’ai entendu mon nom, j’ai été choquée, je n’arrive toujours pas à y croire. Je suis honorée de porter la couronne de Miss Monde et j’ai hâte de me mettre au travail. Je me souviendrai de ce chapitre incroyable à Porto Rico pour le reste de ma vie. »

L’émission finale très attendue de Miss Monde a été diffusée dans le monde entier dans plus de 100 pays où les téléspectateurs ont regardé et suivi en ligne alors que la Miss Monde en titre, Tony-Ann Singh, a couronné la 70e Miss Monde à Porto Rico.

Miss Monde 2022

Actualités Cultures Guinée Actus

Paris : la Guinée conviée au salon mondial du tourisme

Razakou Moussa

A l’instar de plusieurs pays du monde, la Guinée est prévue au rendez-vous de la 45ème édition du salon mondial du tourisme. Vu l’importance de cet évènement qui consiste à faire des expositions des œuvres culturelles des pays qui prendront part à ce salon, le département de la culture, du tourisme et de l’Artisanat en collaboration avec l’Office national du Tourisme informe l’opinion publique à travers un communiqué la tenue de ce salon prévu du 17 au 20 mars prochain à Paris (France).

Dans le communiqué, il est indiqué que le ministère de la Culture, du Tourisme et de l’Artisanat de la République de Guinée et l’Office national du Tourisme de Guinée, sous le haut patronage de la présidence de la République de Guinée, ont le plaisir de vous informer de leur participation à la 45e édition du Salon mondial du Tourisme qui se tiendra à Paris, Porte de Versailles, pavillon 4, du 17 au 20 mars 2022.

Le stand dédié à la destination Guinée, Hall 4, E041, sera l’occasion de découvrir ce pays aux paysages enchanteurs, exceptionnellement riche en diversité et en cultures. Une présentation de nos produits par Madame Kadé CAMARA, directrice de l’ONT, est prévue sur la grande scène (rendez-vous sur le stand de la Guinée pour plus de précisions).

A partir du vendredi 18 mars, des animations interactives, proposées par des artistes danseurs et percussionnistes tous les jours à 16H00 (espace enfants) et en fin d’après-midi sur la grande scène, permettront au public de s’initier à cet art incontournable de notre pays. Le vendredi 18 mars de 10H00 à 11H00 (salle «Europe» numéro 401 du Hall 4) Monsieur Alpha SOUMAH, ministre de la Culture, du Tourisme et de l’Artisanat, répondra aux questions des journalistes et médias lors d’une conférence de presse.

Actualités Cultures Sociétés

Tourisme : des étudiants à la découverte des sites sur les îles de Loss

Razakou Moussa

Comment  rehausser le niveau d’expérience de la jeunesse guinéenne en découverte des sites touristique ? C’est dans cette perspective que les responsables de l’université General Lansana Conté de Sonfonia ont organisé une sortie lyrique en collaboration avec les étudiants du département philosophie, concentration criminologie. Objectif, faire la découverte des îles de Loss.

À moins d’une demi-heure de Kaloum en pirogue, les iles de Loos sont situées au large de la capitale Conakry, et sont au nombre de trois, à savoir Kassa, Room et Fotoba. De parfaits endroits pour se relaxer sans avoir des heures de voyage. Mais quelle est historique du beau paysage de Kassa, Révèrent père Constant Charles Kandet nous a orienté.

« L’île qu’on appelle aujourd’hui Kassa, au départ ce ne t’ai pas Kassa. Avant la colonisation, cette île fut habiter par des pêcheurs mading et téminet, ce sont les premiers habitants de cette île. La découverte fut faite par des portugais. Quand ils sont arrivés c’était la montucule possitique, ce ne t’ai pas encore exploité. Maintenant Kassa, en portugais veut dire la case. Maintenant Case par déformation c’est devenu Kassa ».

Bien avant que ça ne soit l’objet d’échange entre l’administration coloniale française et l’administration coloniale britannique, Pourquoi on l’appelait l’ile de Loos ? Reverent père Constant Charles Kandet a répondu.

« Les habitants qui étaient là, étaient des animistes. Ayant constaté cela, ils ont dit Loss. Quand les français sont venus, ils ont traduit ce terme portugais en français, ils ont dit îles de Loss ».

Une belle balade permet de faire le tour de ces îles et de découvrir les villages environnants ainsi que d’anciens bâtiments des socialistes mais aussi des mines de bauxites en témoignent ces étudiants. Lansana Touré et Aissata Diakité.

« Cette découverte sur l’île de Kassa, ça m’a beaucoup impressionné parce qu’aujourd’hui c’est la 6ème commune de la ville de Conakry. On a découvert ici la 10ème église et également la première usine de bauxite », a indiqué Lansana Touré, étudiant.

« On a vu des choses que je n’avais même pas l’habitude de voir. Il y avait des prisons, c’est pour vous dire que les colonisateurs ont passé par là. Ce qu’on a appris aujourd’hui c’est énorme », s’est réjoui Aissata Diakité, étudiante.  

Pour ce philosophe Bamba Ansoumane, l’université est un endroit où les étudiants doivent découvrir et  connaitre.

« L’université c’est un lieu qui ne doit pas se limiter entre les quatre murs. Donc, il ne s’agit pas d’enseigner seulement des cours. Il faut aussi envoyer les étudiants sur le terrain pour découvrir la spécificité surtout la particularité de la Guinée et aussi la diversité culturelle de notre pays. Donc, c’est un atout pour nous et j’encourage tous nos collègues de faire la même chose. Le fait que l’étudiant apprécie, ils sont formés et éduqués en fonction de ça, ils auront d’amour pour leur pays ».

A noter que cette sortie lyrique des étudiants s’est terminée par une marche de découverte. Des endroits idéals pour passer une journée au calme et loin des bruits de Kaloum.

Actualités Cultures Guinée Actus

La musique guinéenne au PINACLE de sa forme.

Razakou Moussa

Deux artistes guinéens viennent de remporter des prix  aux Afrima Awards organisé en Gambie. King Alasko rentre au bercail avec le prix du meilleur clip de l’Afrique de l’ouest et Djély Kaba Bintou Kouyaté quant à elle rafle deux prix.

A savoir le prix révélation africaine de l’année et celui de meilleure artiste féminine de l’Afrique. Une victoire vivement saluée par les mélomanes guinéen. C’est le cas de la directrice générale de l’agence guinéenne de spectacle AGS, Sayon Bamba, se dit fière de ces artistes. Elle invite ainsi les autres à se faire entourer de professionnels.

La culture guinéenne est au pinacle de sa forme. Ces derniers temps pas mal de chanteurs guinéens sont récompensés à l’international. Les derniers en date sont Djély Kaba Bintou Kouyaté et King Alasko qui viennent de rafler les prix du meilleur clip de l’Afrique de l’ouest, le prix révélation africaine de l’année et celui de meilleure artiste féminine de l’Afrique. Pour la directrice de l’agence guinéenne de spectacle cette imposition de ces artistes n’est en rien une surprise. Sayon Bamba.

Poursuivant, Sayon Bamba se dit fière du travail de ces artistes qui se sont battus pour être là ou ils sont aujourd’hui.

Pour ailleurs, la directrice de l’agence guinéenne de spectacle invite les autres artistes à se faire mieux entourer pour se faire une place dans la cour des grands.

De par le passé, la guinée a toujours su s’imposer sur la scène culturelle internationale, ce grâce à  sa musique. Reste à savoir si elle finira par reprendre cette place d’atan avec cette nouvelle génération de musiciens.

FATOUMATA KEITA      

Cultures Guinée Actus

FABARA Koné, président de la fédération nationale des cinéastes de guinée FE.NA.CIG, REPRESENTE LA CULTURE AU CNT:

Razakou Moussa

Pour la formation du conseil national de la transition  annoncé par les autorités actuelle, La course au siège se poursuit, sur  les deux places octroyées au monde  de la culture , nous connaissons enfin l’identité d’une des personnes devant porté la voix des hommes  d’art, bien que des problèmes surgissent toujours,  il s’agit bien de FABARA Koné, président de la fédération nationale des cinéastes de guinée FE.NA.CIG, qui ne manque pas de projet et d’ambition futuriste pour le décollage éminent de cette association mais du pays en général une fois au CNT

A la tète d’une faitière regroupant plusieurs structures et association œuvrant dans la culture, parmi lesquelles on dénote des  comédiens, des techniciens professionnelle de l’audio visuel,  styliste et autres corporation, le choix porté sur FABARA KONE par ses paires est le fruit  de la  probité morale de l’homme, mais aussi l’aboutissement d’une filtration  saine basés sur des critères énuméré par ses condisciples, ému de ce choix,

Poursuivant, le candidat de la FE.NA.CIG est conscients de taches et attentes qu’auront en face le CNT, et pour cella, défendre  les questions d’intérêts commune sont aussi dans son viseur,  encore mieux d’autres concernant des domaine comme l’éducation,  la création  d’un centre d’archive, d’une industrie  cinématographique qui pour lui sont promoteurs  d’emploie,

Dans un pays ou le tissu social est fragilisé par les politique, mais aussi un secteur culturelle marqué par des disfonctionnement cacophonique, le président du FE.NA.CIG  appel tous les guinéens à l’union  et la mobilisation de toutes et de tous dans l’accompagnement de la trasition CAR  IL S’AGIT DE LA VIE ET DE DEVENIR DE TOUT  UNE NATION.

IBRAHIMA SIRAMANA KEITA

Cultures Guinée Actus

Fermer pour cause de Covid-19 par l’ancien régime, les tenanciers des hôtel des bars, des maquis peuvent désormais reprendre leurs activités sur le terrain avec le respect de certains protocoles sanitaires édictés par l’ANSS.

Razakou Moussa

Cette décision est saluée par les responsables de ses endroit qui tiraient déjà le diable par la queue. rencontrer ce lundi par notre rédaction Touré Mohamed Tomas gérant dune boite de la place s’est réjouie de l’acte.

Depuis l’apparition de la Covid-19 sur le sol guinéen; Plusieurs secteurs d’activités du pays ont été paralysé par cette maladie. C’est le cas du secteur de la culturel, en particulier les lieux de loisirs qui ont aussi payés  les frais. Ces cites qui étaient privés de recevoir les adeptes, sont désormais obligé de fonctionner. Touré Mohamed Tomas membre de l’association des tenanciers perçoit la nouvelle en ces termes .Nous sommes vraiment contents de cette décision car on était fatigués et désorientés,

Pendant cette période de fermeture, certains d’entre eux ont eu du mal de s’acquitter du prix de leur location  déclare notre interlocuteur.

Pour lui, rester conformiste  aux principes des autorités est une obligation mais aussi un garant qui s’inscrit  dans la cadre de la protection des nombreuses personnes qu’ils accueillent, c’est pourquoi, 

A en croire Mohamed Touré, aucun accompagnement du gouvernement n’est constaté sur le terrain alors que des discutions ont eu lieu au tour de cela avec le président du CNRD.

Nous y reviendrons

IBRAHIMA SIRAMANA KEITA