Soleil FM

Soleil FM : Cultures

Toute l’actualité sur le sujet de la Culture. Consultez l’ensemble des articles, …

Cultures Guinée Economie

A la une Comment traiter une information minière ? Les journalistes à l’école

LINSAN

Démarrage ce jeudi 24 juin 2021 d’un atelier de formation à l’intention de 60 journalistes. Pendant trois jours, ces hommes de médias venus de Conakry et de l’intérieur du pays, seront outillés sur les enjeux et perspectives du secteur des mines. La session se tient à Nongo, dans la commune de Ratoma-Conakry-Guinée dans un complexe hôtelier de la place.

Au cours de cet atelier, les participants doivent bénéficier des notions notamment sur le code minier qui échappent à certains animateurs d’émission et aux populations. Il sera animé par des experts venus de l’occident et de la sous-région ouest-africaine. Le Secrétaire général du Ministère des Mines décline les thématiques à exposer.

« Les thèmes ici c’est la compréhension du secteur minier, qui sont les acteurs, quels sont les départements qui y sont impliqués ; comment évolue un projet minier de la phase de la recherche jusqu’à la phase de  transformation. Ce sont ces explications qu’on va donner aux journalistes. Il y’a des relations entre les titulaires des titres miniers et les communautés cela fait l’objet de thème. Un expert est venu de la France pour ça et les financements du secteur minier. Un autre est venu de la Côte d’Ivoire qui va exposer sur ça. Ça va être aussi question du contenu local »,explique Sadou Nimaga.

L’initiative est appréciée par les participants. Bella Kamano, directeur de la radio du parlement est l’un d’eux. Selon lui, les efforts conjugués par le secteur minier guinéen pendant cette période de crise sanitaire méritent d’être salués.

«  N’oublions pas que nous sommes des journalistes, des faiseurs d’opinions. Nous sommes les mieux placés pour expliquer aux populations guinéennes et en dehors de la Guinée les recettes que les acteurs évoluant dans le secteur minier ont pu utiliser pour permettre de pouvoir s’en sortir dans cette crise sanitaire qui travers le monde », interpelle ce journaliste.

Ces trois jours d’échange ne feront pas des participants des experts miniers, mais ils leur permettront de renforcer leur partenariat avec le département dans le processus de diffusion de l’information minière.

SAMUEL DEMBA DUOLAMOU

Cultures Guinée Actus Guinée Economie

A la une Guinée culture : les opérateurs réduits en muette

LINSAN

La fédération des entreprises culturelles et économiques de Guinée (FECEG), a tenu un point de Presse ce vendredi dans la maison commune aux journalistes à Kipé Dadiya, dans la commune de Ratoma-Conakry. Cette conférence a pour objectif principal interpellé les autorités à lever les mesures sanitaires imposées aux entreprises évoluant dans le secteur de la culture.

En mars dernier, la Covid 19 a poussé les autorités à imposer des restrictions sur les entreprises culturelles, depuis lors, les producteurs et promoteurs de spectacles sont dans une mauvaise passe.

 C’est pourquoi le Président de la Fédération des Entreprises culturelles et économiques de Guinée invite l’État à soutenir ce secteur qui selon lui est peu soutenu par les autorités compétentes.

« Nous interpelons l’Etat afin qu’il puisse lever les restrictions qui pèsent sur le spectacle du secteur vivant, qu’est de la Musique. L’enjeu crucial aujourd’hui est de parvenir à minimiser l’impact et l’ampleur de ces pertes, dans la durée à préserver la capacité d’investissement et relancer un secteur déjà laissé pour compte, afin de faire rayonner notre culture », souhaite Ibrahim Cissé.

Mohamed Lamine Diallo communément appelé Mamadou thug, artiste-comédien et chef d’entreprise, lance son cri de cœur afin qu’ils regagnent les scènes de spectacles.

« Ça me rend plus pauvre, je suis devenu de plus en plus ‘’Miskine’’. Donc, vraiment à travers la fédération des entreprises culturelles et Economiques de Guinée, nous espérons que l’Etat va nous laisser nous exprimer, car si nous ne nous exprimons pas, nous ne pourrons pas vivre », soupire l’humoriste.

Ces producteurs envisagent également d’organiser deux journées de concertation afin de déposer un mémorandum auprès des autorités.

« Pour qu’ils puissent nous accompagner à déployer des mesures transverses de sauver le secteur. Nous appelons le gouvernement à mettre en place un plan direct au bénéfice des TPE et PME du secteur dont le modèle incompatible avec les mécanismes de prêt, ce n’est que dans ces conditions que la production de spectacles et de musique saura relever le défi », ambitionne Ibrahim C.

Selon un communiqué dressé par cette fédération, plus d’une dizaine d’Entreprises se trouvent impactées par l’annulation des spectacles. Ce qui équivaut à une perte de plus six milliards de franc guinéens.

FATOUMATA NIMAGA

Cultures

Aya Nakamura en bikini très échancré déclenche l’hystérie des fans sur Instagram (PHOTOS)

soleilfm

Elle n’a que 26 ans et son succès se mesure à l’échelle de la planète. La chanteuse malienne Aya Nakamura se distingue par sa propension à sortir des albums qui font mouche auprès du public et sont truffés de tubes planétaires. Résultat : outre les nombreuses récompenses et nominations obtenues ci et là, elle est à l’heure actuelle l’artiste francophone la plus écoutée dans le monde.

(suite…)