Actualités

Le poutho : voici les significations de chaque position du bonnet sur la tête

today6 mai 2023 133

Arrière-plan
share close

Le Poutho ou Poutoorou est un bonnet propre à la communauté peulh de Guinée. Brodé à la main, ce accoutrement est plein de signification. L’autre fois, il exprime le rang social de son porteur ou de sa maturité. Pour plus de précisions, notre reporter Moussa Naby Camara est allé à la rencontre de Mamadou Lamine Nakaté maitre confectionneur de Poutoh.

Installé dans son atelier et entouré de bonnets qu’il a confectionnés à la main, Mamadou Lamine Nakaté est un concepteur des Poutoorou. Pour  lui ce bonnet a plus de 3 siècles d’existence.  Au paravent, seulement 4 groupes de personnes étaient autorisées à le porter, fait-il savoir !

« C’est un bonnet traditionnel fait à la main, et qui existe depuis 1725  au paravent, c’était 4 personnes qui étaient autorisées à le porter, en première position l’érudit. Lui, a plié  Poutoh devant et laisse derrière  en deuxième position le chef, roi il plie le Poutoh de derrière et laisse arrêter devant. En troisième position, le riche, il plie devant et derrière  en quatrième position et  le plus âgé ou le notable, il laisse le Poutoh arrêté. Ce bonnet est unique au monde même les chinois l’appel Poutoh ».

 Selon notre interlocuteur, ce bonnet venu du Foutah a aujourd’hui une dimension internationale.

« Beaucoup de personnes nous ont commandé le poutoh Souké et Sidiki, Adama Daiko même Ronaldinho, notre Poutoh à été déclaré comme l’un des meilleurs bonnets au monde, au SIAO (Salon international de lArtisanat de Wagadougou ».

A en croire Mamadou Lamine Nakaté, il a formé plusieurs jeunes dans ce métier. Le seul objectif : faire intégrer le Poutho parmi les patrimoines culturels de L’ UNESCO.

« Notre objectif est de  voir le Poutoh déclaré comme patrimoine culturel. Nous avons formé plusieurs jeunes à  Mamou. Le Poutoh est ma passion. Jai une entreprise Poutoh reconnue par l’Etat guinéen. Nous travaillons actuellement avec ENABEL pour le programme de Guinée créative et avec ce programme on pourra former plusieurs jeunes pour  pérenniser l’activité pour la nouvelle génération ».

Au compte de la fête de Tabaski de l’année 2023, les confectionneurs de Poutoh en Guinée comptent valoriser ce bonnet sous le thème, ‘’Donkigni Poutoh plus Textile guinéen’’.Mamadou Lamine Nakaté demande à tous, d’accompagner le projet en portant  le textile traditionnel. De nos jours, le prix du Poutorou varie entre 100 à 700mille  francs guinéens selon les qualités.

Moussa Naby Camara pour soleilfmguinee.net

RépondreTransférer

Écrit par: Soleil FM

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%