Actualités

Conakry : l’ONG Mérite International lance un programme de formation non formelle des jeunes

today2 mars 2022 1

Arrière-plan
share close
Sékou Ahmed Traoré, président de l'ONG Merite International

L’ONG Le Mérite International de la Jeunesse en collaboration avec le  Ministère de l’action sociale, de la promotion féminine, de l’enfance et des personnes vulnérables a lancé ce mercredi le programme de formation non formelle des jeunes de 14 à 25 ans à Conakry. Cette initiative est fondée sur la formation, l’encadrement et l’accompagnement socioprofessionnel des jeunes. La cérémonie de lancement a eu lieu à l’Institut National de Recherche et d’Action Pédagogique. Ahmed Sékou Traoré, directeur pays du Mérite estime que ce projet consacré à la couche défavorisée mérite une réflexion commune.

« Le mérite accompagne les jeunes dans quatre secteurs. L’attitude, ce qui permet aux jeunes d’avoir les activités pratiques d’ordre économique.  Vous avez le tourisme, le sens de responsabilité, de volontariat, le don de soi envers soi-même et envers la communauté. Le loisir sportif, permettre aux jeunes à cadrer des activités pour développer chez chacun d’entre eux. L’Etat Physique mais mental aussi. Le quatrième secteur au programme mérite, c’est l’expédition et l’instauration. Nous lançons un officiellement un programme dans les centres d’accueils et orphelinats. N’est-il pas aujourd’hui un souci de constater que certains jeunes dans certains orphelinats vivent en dépendant de ces orphelinats mais l’attente de tous, ils doivent pouvoir vivre d’eux-mêmes. La question est de savoir, ont-ils les outils nécessaires de vivre d’eux-mêmes ? Là, se trouve la question. Et nous voulons ensembles trouver une réponse ».

Cette situation préoccupe autant le représentant de la Ministre de l’action sociale, de la promotion féminine et de l’enfance à cet atelier. Akoî Hector Guilavogui, directeur national de l’enfance a affirmé que tous les enfants en besoin de protection devraient bénéficier l’accompagnement des autorités et aussi celui de la société.

Samuel Demba Duolamou

Écrit par: Razakou Moussa

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%