Soleil FM

Auteur : Razakou Moussa

Actualités Sport

Afro basket : La Guinée bat l’Angola et file en quart de finale

Razakou Moussa

Le syli basket des moins de 18 ans a validé son ticket de qualification pour les quarts de finale de l’Afro basket qui se déroule au Madagascar. L’équipe guinéenne s’est imposée 57 -47 ce dimanche contre l’Angola au compte de a troisième sortie.

Alors que le syli a été sévèrement corrigé par l’Égypte 111 contre 38 au compte de sa première sortie et une victoire contre le Rwanda 64-44, l’équipe de Guinée s’est imposée ce dimanche 07 août 2022 lors de son troisième match contre l’Angola 57-47.

Une victoire qui permet au syli de se qualifier pour les quarts de finale de cette compétition. En attendant son prochain adversaire, le syli U18 basket disputera son dernier et quatrième match de phase de poules ce lundi 08 août 2022 contre le Mali.

À préciser que la Guinée est logée dans le groupe B avec l’Égypte, l’Angola le Mali et le Rwanda

Ibrahima Dillo

Actualités Sociétés

Samedi d’assainissement à Matoto : les ministres Mory Condé et Yaya Sow saluent ‘‘une adhésion massive de la population’’

Razakou Moussa

Comme promis, l’assainissement a eu lieu ce samedi dans la capitale guinéenne. Pour la plus grande commune de Conakry (Matoto), c’est le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation (M.A.T.D) qui a procédé au lancement des activités.

« Aujourd’hui, comme par magie et avec l’adhésion de la nature, on a pas connu de pluie et ça permis aux équipes  de bien travailler sur le terrain. La mobilisation aussi des citoyens, mais aussi des jeunes, des cadres à tous les niveaux, pour rendre notre ville propre n’a pas fait défaut. Nous constations une forte adhésion  de la municipalité. Parce que vous n’êtes pas sans savoir que ce travail d’assainissement, relève de la municipalité. Les ministres mobilisés, les autres hauts cadres de l’Administration publique, viennent en appuis à ces cadres. Et l’engagement  des citoyens à tous les niveaux que  chacun essaye de nettoyer devant sa propre porte », dit Mory CONDE.

Le ministre des Travaux publics aussi était à côté de son collègue du MATD pour exécuter cette initiative gouvernementale. Yaya SOW a salué l’adhésion de la population et l’engouement que les activités ont suscité. Il promet que des leçons seront tirées pour faire des améliorations très prochainement.

«  Comme vous le savez, la propreté, c’est la santé d’abord. Et c’est dans cette perspective, que le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation conduit ce projet-là. Nous pensons qu’avec l’adhésion de la population, et ce que nous avons vu, nous sommes en mesure de dire que c’est un motif de satisfaction. Et nous allons tirer toutes les conséquences de cette journée là pour améliorer le processus et faire en sorte que le projet soit mis sur les rails », s’est-il  félicité.

Fatoumata BAH

Actualités Sociétés

Commémoration du massacre de Zoghota : l’ONG ‘‘Les Mêmes Droits pour Tous’’ réclame toujours justice

Razakou Moussa

Le massacre de Zoghota remonte en 2012. Dans la nuit du 03 au 04 août, aux environs de 1 heure du matin, des forces de défense et de sécurité ont dirigé une expédition punitive dans le village de Zoghota, préfecture de N’Zérékoré.  Maitre Foromo Frédéric Lamah, président de l’ONG “Les Même Droit pour Tous” et avocat des victimes était devant la presse ce vendredi pour parler de cette commémoration.

« Cette attaque nocturne a été menée en représailles de la manifestation des communautés riveraines  qui s’étaient révoltées contre les pratiques abusives et discriminatoires de la compagnie minière vallée mais aussi contre les autorités administratives de la région qui détournaient les taxes superficielles », rappelle t-il.

Selon Les Mêmes Droits pour Tous, aucune investigation n’a été faite par la justice guinéenne  pour faire lumière sur cette affaire. C’est pourquoi la Cour de justice de la CEDEAO a été saisie. La Guinée fut donc condamnée au paiement de la somme de 4, 56 milliards de francs guinéens aux victimes et ayants-droits.

« La décision de la juridiction a été régulièrement signifiée à la Guinée depuis le 20 décembre 2020 et la Cour s’est prononcée en novembre 2020. Un mois plus tard, on a signifié la décision qui jusqu’à maintenant la Guinée refuse obstinément d’exécuter l’arrêt de la justice de la CEDEAO », déclare l’activiste. 

« Les victimes du massacre de Zoghota demandent à l’Etat de payer incessamment et dans le plus bref délai le montant de la condamnation issu de l’arrêt de la Cour de justice de la CEDEAO. Et aussi à l’Etat de faire les présumés responsables du massacre pour leur responsabilité pénales individuelles »,  renchérit l’avocat.

Alpha Abdoulaye BARRY

Actualités Guinée Politique

Séjour prolongé de Mohamed Béavogui: Rafiou Sow de l’ANAD perd patience

Razakou Moussa

Le premier ministre guinéen est en congé en dehors du pays pour une période de sept à dix jours ouvrables. C’est ce qu’avait annoncé un communiqué du gouvernement de la transition. Sauf que délai a expiré, mais Mohamed Béavogui n’est toujours pas rentré au bercail. Le président du Parti du Renouveau et du Progrès (P.R.P) n’est pas inquiet, mais invite tout de même le gouvernement à communiquer sur cette absence prolongée.

« C’est vrai que ça commence à durer.  Les gens commencent à poser des questions. Il est grand temps que le CNRD communique là dessus. Que le premier ministre ait démissionné ou pas, moi je me dis que non. Mohamed Béavogui n’a  pas démissionné. Ça m’étonnerait qu’il ait le courage de démissionner. Il tient à son poste de premier ministre. Il ira jusqu’au bout, il ira jusqu’au  jour où le Colonel décidera de le dégommer », a-t-il dit.

Depuis son départ le 17 juillet dernier pour un contrôle médical à Rome, c’est le ministre de l’Industrie, du Commerce et des Petites et Moyennes entreprises qui assure l’intérim à la primature.

Fatoumata Keïta

Actualités Sport

Fédération guinéenne de Roller sport : le bicéphalisme continue de plus belle

Razakou Moussa

La fédération guinéenne de Roller Sport connait une crise depuis 2017. Deux équipes se disputent la présidence de cette institution. Cela est à l’image d’autres fédérations  sportives guinéennes.  Moussa Fofana et Daouda Bah revendiquent tous le fauteuil de cette instance de football.  Selon de la fédération version Daouda Bah, son challenger est fabriqué par l’actuel président du Comité Olympique et Sportif guinée.

« Nous avons créé cette fédération en 2010. Nous sommes reconnus par les autorités sportives en 2013 jusqu’en 2017. Mais comme Daouda Bah et Ben Daouda Nansoko ne conjuguent plus le même verbe, ainsi ce dernier prépare Moussa Fofana pour être le président sans passer par une voie légale ».

Notre interlocuteur ne digère le fait que le camp adverse continue de réclamer la présidence de cette instance. C’est pourquoi, il parle d’usurpation de titre.

« Une plainte est engagée contre Moussa Fofana pour usurpation du titre », a confié colonel Mory Kaba.

Cet acteur du sport guinéen invite le ministère des Sports à prendre ses  responsabilités.

Ibrahima Diallo

Actualités Sociétés

Métier de sérigraphe : une activité en vogue mais pleine de difficultés en Guinée

Razakou Moussa

La sérigraphie est l’une des applications du système informatique qui sert à  embellir l’image représentée par un prestataire dans les bases de données. Dans le système informatique, on retrouve plusieurs applications, comme la sérigraphie qui sert à aligner les images représentées par un prestataire.

«Quand  nous parlons d’impression, beaucoup pensent que c’est  un appareil. Mais c’est purement manuel. Nous utilisons les accessoires à travers un produit qu’on appelle ‘‘Le Léo Max’’. Ce produit chimique nous permet de bien rendre belles les images qui sont faites par le prestataire », explique Momo Jamal Camara, sérigraphe.

Comme beaucoup d’autres activités, les pratiquants de la sérigraphie rencontrent d’énormes difficultés. Parmi lesquelles, figure le manque de matériel.

 « Nous sommes en manque de matériels  tels que la machine qu’on appelle Le carrousel. L’un des appareils qui coutent très chers. Nous faisons la peinture à huile des mastiques   entre autres. Pour être un bon sérigraphe, il n’y a pas mille chemins. Il faut respecter les bases de données informatiques. C’est le cas des couleurs qu’un prestataire utilise pendant de la décoration », martèle t-il.

La sérigraphie  textile, le flocage et la broderie sont des techniques de personnalisation. Ce sont  d’ailleurs  les  méthodes d’impression les plus populaires de nos jours.

Fatoumata Bah

Actualités Sociétés

Concession de l’hôpital Donka : les travailleurs adressent un mémorandum au ministre de la Santé

Razakou Moussa

La Section syndicale de l’hôpital Donka et la Fédération syndicale des professionnels de la Santé ont conféré avec la presse ce mardi. Cette rencontre consistait à échanger au tour  de la concession faite par l’Etat guinéen à la société privée Canadienne  ‘‘Le Consortium Canadien de Gestion Hospitalière“. Ces acteurs demandent aussi un couloir de dialogue avec le ministère de la Santé et de l’Hygiène publique.

 « Pour dire exactement ce qui est de la concession du contrat de Donka, par ce que et la population, nous travailleurs  et le personnel de Donka, personne n’est contre la concession. Nous sommes contentes et contents de savoir que désormais nous allons avoir un hôpital digne de nom. De cela maintenant à nous amener à un contrat ou on ne prend en charge nulle part les préoccupations des travailleuses et travailleurs de Donka », a déclaré Dr Sofy Danielle Kourouma, secrétaire générale de la fédération syndicale des professionnels de la santé.

Selon des informations, la concession de cette structure hospitalière à une entreprise étrangère serait due à l’incompétence des médecins guinéens. Professeur Nikolas Zoumanigui, chef service chirurgie Cardio-Vasculaire  soutient le contraire.

 « Venez vous s’enquérir des fois des réalités pour dire s’il y a la compétence ou il n’y a pas de compétence. Par ce que, c’est dommage quand vous prenez comme ça en gros ce que dit la population. Quand y avait la rénovation, il y avait la formation du personnel de Donka et n’y a jamais eu de formation».

Dans l’optique d’avoir gain de cause, ces syndicalistes demandent un dialogue avec le gouvernement. Au cas contraire, ils promettent de se faire entendre se feront entendre par des voies légales.

« Que tu partes avec fracas, vous finiras toujours au tour de la table. Donc, c’est pour cela que  nous préférons commencer autour de la table. C’est pourquoi, nous appelons au dialogue, mais s’il y a sourde oreille, nous allons utiliser les moyens légaux pour nous faire entendre», a indiqué, Dr Sofy Danielle Kourouma.

Selon ces syndicalistes, dans le cadre de ladite concession, l’Etat guinéen verse plus de 28 millions 580.000  dollars à la société privée canadienne pour une durée de cinq ans.

Amara Simba Sylla

Actualités Sociétés

L’enfer des migrants Africains au Maghreb : des Guinéens se constituent en sensibilisateurs

Razakou Moussa

Le Maghreb est devenu un passage obligé pour beaucoup de jeunes d’Afrique sub-saharienne qui veulent rejoindre l’Europe via la méditerranée. Le chemin est souvent périlleux et parsemé d’embuches. Des Guinéens y ont été refoulés et ils se sont continués en un mouvement dénommé : Les  Refoulés du Maghreb.

Les membres ont tenu une conférence ce lundi à la Maison de la Presse. Ils entendent sensibiliser en informant l’opinion nationale et internationale sur ce qu’ils ont vécu dans ces pays de l’Afrique du nord.

« Les pick-up que vous connaissez on pouvait être 37 derrière. C’est  les pick-up et on fait deux jours de routes. Il y a des gens qui pleurent au fait que c’est le comble de l’abomination. Des fois ils nous menacent avec leurs fusils en disant ”si tu ne te tais pas je tire dessus”! Ils nous arnaquent et nous envoient vers un barrage que leurs amis ont érigé et nous dépouillent  de tout », a raconté Mamadou Baldé, l’un des délégués du mouvement.  

La maltraitance est monnaie courante dans cette partie de l’Afrique. Mais qui sont ceux qui se livrent à ces pratiques ?

 « C’est vrai que si nous quittions la Guinée, certains d’entre  nous changent de vestes. Ils épousent  des  comportements animalesques. Donc, c’est vrai que vers le front, là où on appelle Juya et c’est en partance vers le Maroc, y a des Guinéens, c’est-à-dire des gens du même pays, ils te prennent, ils t’attachent comme des bœufs et t’obligent à appeler ta famille afin qu’elle verse de l’argent»,  narre Mamadou Baldé.   

Mamadou BALDE connait bien le chemin de la migration irrégulière. C’est pourquoi, il prodigue de conseils à ceux qui voudraient emprunter cette voie.

« J’ai essayé d’énumérer des conditions de vie pitoyable, minable et miséreuses que nous avons vécues là-bas. C’est aussi une manière de leur dire que là-bas, ce n’est pas l’Eldorado. Il y a la souffrance. Je vous ai dit que j’ai un ami qui a été arrêté dans  la toilette et l’autre dans le congélateur ».

Les Refoulés du Maghreb invitent l’Etat guinéen à créer des conditions nécessaires pour les jeunes pour qu’ils puissent rester sur place.

Amara Simba Sylla

Actualités

Manifestations violentes à Conakry : la Cedeao condamne et demande des enquêtes (communiqué)

Razakou Moussa

La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) exprime sa profonde préoccupation face à la montée des tensions sociopolitiques en Guinée et déplore les violences qui ont eu lieu à Conakry les 28 et 29 juillet 2022, faisant des morts, des blessés et la destruction de propriété.

La Communauté demande la libération des détenus et l’ouverture rapide d’une enquête sur les circonstances ayant conduit à ces malheureux incidents en vue de traduire les auteurs en justice, conformément à la loi.

La CEDEAO appelle les autorités guinéennes, la classe politique et la société civile à engager un dialogue inclusif afin de désamorcer la tension et de convenir d’un calendrier et de modalités raisonnables pour le rétablissement pacifique de l’ordre constitutionnel.

La Communauté reste pleinement engagée à soutenir les autorités de transition et le peuple guinéen dans cette entreprise, y compris à travers la Médiation de la CEDEAO dirigé par S.E. Boni YAYI.

Abuja, le 31 juillet 2022

Actualités Cultures

« Le textile,… l’ADN de notre patrimoine y réside aussi », déclaration du ministre Alpha Soumah à l’adoption de la résolution sur la promotion du textile guinéen au CNT

Razakou Moussa

Les Conseillers nationaux de la transition étaient en plénière ce vendredi 29 juillet 2022. La séance était axée sur l’examen et l’adoption  de deux résolutions portant sur la reconnaissance du Causus des femmes du CNT et la promotion du textile guinéen par cette institution. Les textes ont été adoptés à l’unanimité par  64  conseillers sur les 81 en présence des membres du gouvernement notamment du ministre de la Culture, du Tourisme et de l’Artisanat.

« Le textile, c’est pas seulement ce qu’on met sur le corps.   L’A.D.N de notre patrimoine y réside aussi. Cela veut dire que quelque part, la prise de conscience qui est en cours, doit envahir nos esprits, nous pousser à nous approprier notre patrimoine qui a tendance à être oublié. Exemple, lorsque nous voulons faire un film sur la bataille de Kirina et qu’on nous demande de reproduire les textiles, qui étaient portés à l’époque par ses héros, il va falloir s’adresser aux accessoiristes. Mais, si nous n’avons pas conservé ce patrimoine, l’accessoiriste sera dans un véritable dilemme. Il va falloir créer. C’est aussi ce qui crée chez nous, le projet de musique qui est dans notre feuille de route. Nous avons été pour cela en France. Nous avons retrouvé des textiles plus anciens que ce que nous voyons ici en Guinée qui ont tendance à disparaître », a laissé entendre, Alpha Soumah.

Fanta Keïta