Guinée Politique

Après les fous, les héros ! (la fléchette de Fatoumata Harouna)

today2 décembre 2023 66

Arrière-plan
share close

Tout comme le pouvoir, la folie change de camp. Hier nous étions dirigés par des fous et aujourd’hui le pays est entre les mains des héros.

Mieux ce qui était une violation des droits hier ne l’est plus. L’internet n’est pas un droit et les ondes des médias peuvent être brouillées sans que personne n’y voit d’inconvénient. Et si vous êtes aussi sur écoute, ce n’est pas un crime. Sauf qu’on ne le fait pas de façon pro, c’est tout ce qui m’attriste un peu.

Maintenant tout ce que les guinéens ne comprennent pas, c’est pourquoi toute cette agitation ? Pourquoi autant de décisions hâtives et de tâtonnements ?

L’agacement et la panique se lisent désormais dans toutes les actions. Il est clair qu’il n’y a aucune maîtrise de la situation, d’ailleurs elle nous dépasse de loin.

Ça renvoie à l’image d’une personne qui se noie. Cela fait juste pitié. C’est un regard désemparé et désespéré.

Pourtant on est si jeune ?

Au lieu de reconnaître son incapacité face à une responsabilité aussi grande que celle de gérer une nation, on préfère se montrer arrogant.

Pour un jeune politique qui n’arbore pas le treillis, mettre toute sa carrière en jeu juste pour une transition, je me dis que la logique s’est égaré dans le même fracas que l’aiguille de la boussole.

Mais il y a de quoi, après tout, l’argent ça rend fou, mais le pouvoir encore plus !

Et tout ce qu’on devrait comprendre par ici, c’est que l’internet ce n’est pas ou ce n’est plus un droit en Guinée.

Et c’est depuis que ce sont les héros qui commandent !

Demain encore si vous êtes privés de courant, ce n’est pas un droit fondamental, mais vous devez quand même payer vos factures, en tant que citoyens, on a des obligations, paraît-il il !

La fléchette de Fatoumata Harouna

Écrit par: Razakou Moussa

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%