Actualités

CONOR: la fin de la transition n’est pas pour demain!

today2 mai 2023 2

Arrière-plan
share close

Renouvelé pour une première fois pour une période de six mois et comme si cela ne suffisait pas, le mandat du Comité de Normalisation de la Fédération Guinéenne de Football-CONOR a été prolongé jusqu’au 30 novembre 2023 au plus tard. Parce qu’il y a tout une panoplie des problèmes liés à l’adoption des nouveaux statuts de la Fédération guinéenne de Football. Alors l’équipe de Hadja Mariam Satina Diallo devra encore passer sept mois de plus à la tête de la transition au sein de l’instance nationale du football guinéen. A-t-on vraiment laissé le choix à la FIFA pour prendre cette décision ?

Autant de récidives, n’est il pas temps de se poser la question de ressources ? Est-ce qu’en fin de compte, on n’a pas fait une erreur de casting ? Ou alors qu’on se plait tout simplement à perpétuer la crise parceque, ça nous arrange. Ça y va dans l’intérêt d’un certain groupe ?

Autant de questions. Pourtant ce n’est pas comme si la solution à ce problème coûtait de la mer à boire. Et puis les mauvais exemples ne finissent plus dans ce pays. Partout où on parle de transition, il faut se préparer aussi à un pouvoir encore plus long et peut-être à une gestion à infinie.

 Sept mois, ce n’est pas un petit temps surtout pour un mandat qui a été renouvelé une deuxième fois, mais seulement s’il y a un peu de volonté. Ici ça se copie, ça s’imite seulement dans le mauvais sens ! Maintenant, on va savoir si la même chance sourit aux héros du 05 septembre eux aussi une fois le chronogramme de consensus des 24 mois arrive à échéance.

Déjà, je peux dire que tout le monde n’a malheureusement pas la même chance et peut-être la même destinée. Alors puisse chacun avoir la chance de trouver justement la conception de la vie qui lui permet de réaliser son maximum de bonheur sans bien sûr causer du tort au peuple martyr de Guinée.

La fléchette de Fatoumata Harouna

Écrit par: Soleil FM

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%