Actualités

Education : les abréviations jouent sur le niveau des élèves

today5 avril 2022 3

Arrière-plan
share close
Elèves guinéens

On a coutume de dire que l’élève guinéen n’a pas le niveau. En dépit de tout ce qu’on peut évoquer comme raisons, l’usage abusif des abréviations nuit à la formation des apprenants. De nombreux élèves partisans de moindres  efforts, transposent parfois ces pratiques dans des devoirs aussi sérieux dont les conséquences sont sans appels.

C’est une pratique qui devient très préoccupante pour les enseignants. L’usage abusif des abréviations par les élèves tant parfois à mettre en doute leur performance. Certes, il y a des abréviations conventionnelles, mais la plupart des apprenants n’arrivent pas à les dissocier des autres, selon Alya Boffa Camara, professeur de Français au Lycée Africof de Lambanyi.

 Par ailleurs, pour cet élève de 10 années A, abréger est devenue pour certains élèves une habitude. Elle lance une invite à ses collègues afin de mettre fin à cette pratique.

L’abréviation est devenue de nos jours en Guinée une source de faiblesse pour certains élèves dans leur éducation scolaire.  

Écrit par: Razakou Moussa

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%