Actualités

FEGUIFOOT/Tout est bien qui finit bien !

today12 juin 2023 4

Arrière-plan
share close

Notre Premier ministre national doit être vraiment fort en diplomatie. Il doit avoir du charisme. Il doit avoir le sens élevé de conduire des pourparlers. Tché Dr. Bernard Goumou ! Comme par coup de baguette magique, il semble avoir réussi à mettre ensemble des protagonistes qui étaient à couteaux tirés et n’étaient pas prêts à souffler dans la même trompette. Excusez-moi un peu, je fais allusion à la crise qui a longtemps plombé les ailes du football guinéen au nom des conflits d’égo et de positionnement entretenus par des groupuscules claniques. Pauvre du football en Guinée ! Tout de même un climat de confiance entre le CONOR et les acteurs du football, notamment les membres statutaires, semble naître désormais et pourrait mettre un terme à cette crise.

Mais avant de voir le bout du tunnel, l’horizon s’était déjà obscurci car les différents protagonistes ne semblaient accorder leurs violons ou parler d’une même voix. Quand je dis protagonistes, laissez-moi nommer les membres du CONOR et des membres statutaires dissidents. Les deux camps étaient jusque-là à couteaux tirés et ne voulant faire aucune concession, la moindre d’ailleurs. Chacun pensant que le problème du football guinéen, c’est l’autre.

Mais tout est bien qui finit bien ! La crise du football guinéen a trouvé donc une issue positive grâce. C’est un pas important vers la reprise normale des activités du football en Guinée. Figurez-vous bien, à cause de cette guéguerre qui n’a que trop duré, une mission conjointe CAF-FIFA est arrivée ce lundi 12 juin à l’effet de finaliser le processus de normalisation de la Féguifoot. Cette crise, bon Dieu, bon sang a fait couler encre et salive ! Mais à quelle fin ? Pour aboutir à quoi finalement ? Mais attendez, sérieusement nos acteurs que ce soit sociopolitiques ou sportifs ont-ils perdu le sens du patriotisme au point de ne plus se comprendre quand ils créent eux-mêmes des crises ? Je me trompais pensant que c’est en politique seulement que cette mésentente était possible. Yako ! c’est mal connaître cette République. Je viens de réaliser que ce n’est pas un problème sectoriel mais d’hommes. Ce sont les hommes qui font la sourde oreille quand ils se parlent ou font le dialogue de sourd.

Le CONOR-Comité de Normalisation censé dissiper les malentendus, venir à bout des problèmes qui assaillent la Féguifoot, n’a fait que les attiser. Il a plutôt joué pour sa propre transition. Et c’est sans compter les anciens locataires du bureau ovale de la FEGUIFOOT qui font tout pour qu’on les regrette à la tête de l’instance.

En politique comme en foot on ne fait pas mieux.  Comme le cadre de dialogue, il y en a qui vont maintenant bouder ces autres pourparlers.

Heureusement, tout est bien qui finit bien ! Les regards sont désormais rivés vers la mission conjointe CAF-FIFA qui doit rencontrer ce mardi tous les acteurs concernés par le football guinéen afin de tirer une conclusion pour le salut du sport roi chez nous pays. Le plus dur labeur aura été fait par le locataire du Palais de la Colombe : rapprocher les deux camps antagoniques. Espérons cette fois que la montagne n’accouche pas la souris ! Vivement le football guinéen.

La fléchette de Fatoumata Harouna

Écrit par: Soleil FM

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%