Soleil FM
Image default
Cultures Guinée Actus

Fermer pour cause de Covid-19 par l’ancien régime, les tenanciers des hôtel des bars, des maquis peuvent désormais reprendre leurs activités sur le terrain avec le respect de certains protocoles sanitaires édictés par l’ANSS.

Cette décision est saluée par les responsables de ses endroit qui tiraient déjà le diable par la queue. rencontrer ce lundi par notre rédaction Touré Mohamed Tomas gérant dune boite de la place s’est réjouie de l’acte.

Depuis l’apparition de la Covid-19 sur le sol guinéen; Plusieurs secteurs d’activités du pays ont été paralysé par cette maladie. C’est le cas du secteur de la culturel, en particulier les lieux de loisirs qui ont aussi payés  les frais. Ces cites qui étaient privés de recevoir les adeptes, sont désormais obligé de fonctionner. Touré Mohamed Tomas membre de l’association des tenanciers perçoit la nouvelle en ces termes .Nous sommes vraiment contents de cette décision car on était fatigués et désorientés,

Pendant cette période de fermeture, certains d’entre eux ont eu du mal de s’acquitter du prix de leur location  déclare notre interlocuteur.

Pour lui, rester conformiste  aux principes des autorités est une obligation mais aussi un garant qui s’inscrit  dans la cadre de la protection des nombreuses personnes qu’ils accueillent, c’est pourquoi, 

A en croire Mohamed Touré, aucun accompagnement du gouvernement n’est constaté sur le terrain alors que des discutions ont eu lieu au tour de cela avec le président du CNRD.

Nous y reviendrons

IBRAHIMA SIRAMANA KEITA

Laisser un commentaire

89  −  87  =