Soleil FM
Image default
Guinée Actus Guinée Politique

L’association des guérisseurs traditionnelles étaient au siège de la maison de la presse ce mardi

L’objectif de cette conférence était selon eux d’expliquer et exposé à la presse des magouilles et détournements d’un  montant de 529 millions de fg par des responsables , montant qui devrait être alloué à la sensibilisation  et  aux bonnes manières à adopter dont ces traditionnelles de la médecine devaient observer  lors la crise d’épidémie à Virus Ebola ayant sévie dans le pays, tout en demandant l’aide des nouvelles autorités face a de nombreuses situation

Durant 1h Devant la presse,  Daman Traoré président des tradi praticiens de Guinée et son équipe sont revenus sur le déroulement de cette affaire,  tout serait parti d’une somme qui a été donné à la structure dans le cadre de la riposte à Ebola mais qui aurait retrouvé un autre chemin, montant qui s’élève à 529millions de franc pour eux  ces commanditaires ne sont personne d’autres que des responsables du ministère de la santé,  Dr Sakoba Keita et certains de ses complices.

Aux dires du président de cette association, pendant la crise EBOLA, plusieurs tentatives de requête  afin de sensibilisé les membres de sa corporation s’est soldé par un refus catégorique de Sakoba Keita, qui était alors le 1er responsable de lutte contre EBOLA, cependant, une note a été expédié au ministre de la santé de l’époque, Dr Remi Lamah qui est rester sans réponse

C’est ainsi, vu leur utilité dans le combat et  sous incitative  l’OMS  Guinée, l’association des tradi praticiens devraient être en possession d’un fond pour la sensibilisation contre Ebola , Alors, des responsables du ministère de la santé impliqué dans ce processus ont ainsi crée une autre structure qui répondait à leur nom, pour les faire blocus sous la complicité de Sakoba Keita et Fodé Tass Sylla,  ce montant de 529 millions sera décaissé a cette troupe, malheur cet montant sera distribué entre ces ténor , nous a fait savoir Daman Traoré à l’aide de copie justificative alors une plainte a été déclenché contre celui qui a été désigné par Sakoba  pour faire le retrait de la somme, fade tass, sakoba, erness bakely diaby ex directeur de la division au ministère de la santé, jean marie dongo ex représentant de l’UNICEF en guinée, étaient aussi impliquer

Suite à des sagas judiciaires, Un dédommagement est alors envisagé, mais pour un résultat neutre,

Au-delà, cette association a aussi démarché pour la construction d’un centre de traitement en médecine traditionnelle estimé à un coup de plus de 2 milliard de nos franc, qui ne verra pas également le pas suite a des manœuvres de Sakoba et son équipe , L’association par la voix de son président, sollicite auprès  des nouvelles autorités le remboursement de la somme qui leurs est de droit, aussi une rencontre avec le président de la junte qui les permettra  de discuter sur les réalités de l’association depuis sa création en 2011, et réétudier tous les dossiers les concernant pour pouvoir faire la lumière sur tous les fonds alloués à la structure par les bailleurs de fonds et organes participantes.

IBRAHIMA SIRAMANA KEITA

Laisser un commentaire

2  +  6  =