Soleil FM
Image default
Guinée Actus Sociétés

Le vaccin contient-il du poison ? ‘’Ce n’est pas vrai’’ répond Dr Ben Youssouf Keïta

Certains citoyens sont réticents à la prise des vaccins anti-COVID à cause des effets secondaires. Pour Dr Ben Youssouf Keïta, cela est due à la désinformation qui se repend dans la population. Joint ce mercredi 18 août 2021 par soleilfmguinee.net, l’ancien président de la commission Santé à l’Assemblée nationale, explique quelques effets secondaires que ressentent certains vaccinés. Ce médecin prodigue des conseils à suivre après l’administration du vaccin.

Depuis le lancement de la campagne de vaccination contre le Coronavirus en Guinée, plusieurs polémiques s’en suivent en ce qui concerne les désagréments après la prise de sa dose. Dr Ben Youssouf Keita explique les réactions possibles. 

« Ce n’est pas une substance inoffensive qu’on injecte dans le corps des gens, mais c’est évidemment une quantité infirme dont la virulence de l’agent pathogène qu’on introduit dans leur corps est diminuée, pour les préparer à résister contre une agression massive plus tard de ce même agent. Donc, il se peut qu’il y ait quelques réactions telles que : la courbature générale, un peu de maux de tête, mais ça ne dépasse pas cela généralement, donc c’est tout à fait normal que certaines personnes aient quelques petites réactions que d’autres», explique-t-il.

Ce médecin révèle ce qu’il faut faire en cas de douleur ou fatigue ressentie après la vaccination.

 « Après avoir pris le vaccin, si vous sentez, un peu de fatigue, des maux de tête, prenez juste un peu de paracétamol, reposez-vous bien, attention ! Ne prenez ni des antibiotiques, ni quoi que ce soit. Il faut tout simplement vous reposez, mangez bien, prenez des fruits, buvez assez d’eau, prenez juste un ou deux paracétamol et puis ça passe», avertit Dr Ben Youssouf Keïta.

L’ancien Président de la commission santé à l’Assemblée nationale dément catégoriquement la rumeur selon laquelle il y aurait du poison dans ces vaccins.

 « Ce n’est pas vrai, c’est de la désinformation, si nous prenons par exemple M. Alpha Condé, il s’est fait vacciner bien qu’il soit le Président de la République, Cellou Dalein Diallo s’est aussi fait vacciner pourtant c’est la deuxième personne la plus importante de ce pays. Alors si on devait empoisonner quelqu’un, c’est un de ces deux. Donc faisons-nous vacciner si ces deux n’ont pas hésité à le faire. Aussi se vacciner c’est ce qui va protéger nos familles, protéger nos amis, mais surtout c’est ce qui va protéger toute la population contre cette maladie », a-t-il sensibilisé.

Préparer psychologiquement les citoyens qui doivent prendre ces vaccins aux réactions légères qui pourraient être désagréables, est mieux, propose Dr Ben Youssouf Keïta.

FATOUMATA NIMAGA

Laisser un commentaire

87  −  83  =