Soleil FM
Image default
Guinée Actus Guinée Economie

Les menuisiers aux abois faute de bois

L’interdiction de la coupe du bois par le Ministère de l’environnement, des eaux et forêts depuis 14 juin 2021 a pour conséquence le manque criard de bois sur le marché guinéen. A cet effet, les menuisiers ressentent durement ce manque. Ce dimanche 29 août 2021, Alpha Abdoulaye Barry et Mamadou Samba Barry ont fait un constat sur le terrain à Lambanyi et à la Cité Enco5, comme de Ratoma pour soleilfmguinee.net.

Depuis l’interdiction de la coupe du bois en Guinée, la crise se fait sentir sur le marché de bois. Nombreux sont les menuisiers qui rencontrent d’énormes problèmes dans l’obtention de cette matière première. C’est le cas pour Aboubacar Tounkara menuisier de profession résidant à Lambanyi, dans la comme de Ratoma-Conakry.

 « A leur actuel, le bois coûte très cher. Difficilement même de voir le bois à l’heure actuel. Un chevron coute trente mille (30 000) francs guinéens. Nous les menuisiers ont soufre », se plaint-il.   

Baïlo Baldé est vendeur de bois à la cité Enco5 dans la commune de Ratoma. Selon lui, le manque de bois est bien normal à l’allure où vont les choses.

« Il y a manque de bois, mais ce manque là est obligatoire. Parce que, couper le bois entraine des problèmes environnementaux. Donc le gouvernement doit fournir des efforts. Celui qui coupe un bois doit en planter deux. Parce qu’actuellement il y a trop de chaleur ».   

Vu les difficultés que traversent les ouvriers, Aboubacar Tounkara lance un appel à l’Etat

« Il faut que le gouvernement nous aides. Surtout avec le problème de planche car on souffre énormément », sollicite-t-il.

En attendant que la décision soit levée, le secteur de la menuiserie durement impacté devra encore prendre son mal en patience.

ALPHA ABDOULAYE BARRY et MAMADOU SAMBA BARRY

Laisser un commentaire

27  −  20  =