Actualités

Manifestation anti-3ème mandat: Thierno Amadou Bah, un militant de l’UFDG activement recherché

today14 mai 2017 5

Arrière-plan
share close
Thierno Amadou Bah, minlitant de l'UFDG

Alors que l’opposition politique et la Société civile comptent empêcher Alpha Condé à briguer un 3ème mandat, à travers une série de manifestations, les arrestations des opposants se poursuivent à Conakry et dans certaines villes de l’intérieur du pays.

Après que certains activistes de la Société civile, arrêtés à la veille d’une manifestation de grande envergure, plusieurs opposants sont recherchés par des agents de sécurité pour des présumées manifestations politiques, dont le seul but est de réduire au silence les voix discordants afin de faire passer le fameux projet de 3ème mandat.

Plusieurs opposants de l’axe Hamdallaye-Bambéto-Cosa, seraient dans le viseur des autorités de Conakry,  dont Thierno Amadou Bah, activiste politique militant influent de l’UFDG, qui dirige déjà un groupe de jeunes protestataires à Conakry.

Selon une source proche de la famille de ce jeune, qui a contacté notre rédaction, des hommes armés ont fait une descente musclée au domicile  de ce jeune activiste politique, qui pour l’instant reste invisible.

Son frère, qui s’est prêté à nos questions, explique les circonstances de cette descente musclée des agents des forces de l’ordre:

« Depuis 18 heures, deux pick-up de gendarmes ont perquisitionné notre domicile.  Ils ont crée une panique dans notre quartier. Certains jeunes ont fuit. Moi aussi je me suis caché. Ils sont retournés dans un premier temps. Le soir, vers les 21 heures, deux sont revenus  en civil pour demander à une veille femme le domicile de Thierno Amadou. Mais les enfants avaient déjà aperçu les pick-up stationnés au carrefour. Ce qui fait que mon cousin, qui est connu dans la politique a été alerté, comme les autres jeunes qui se préparaient pour une mobilisation pour la manifestation politique ».   

En 2016, Thierno Amadou Bah avait été accusé par les autorités de commercialisation de l’eau empoignée dans certains milieux favorables au parti au pouvoir. Arrêté par la police, il avait été incarcéré avant de bénéficier d’une liberté provisoire.

Selon la Direction de l’UFDG, le parti de l’ancien premier ministre Cellou Dalein Diallo, devenu principal opposant du régime, depuis quelques jours, cet activiste politique qui dirige un groupe de jeunes de l’axe, fait l’objet des menaces et des intimidations.

Pour le Vice-président de l’UFDG, qui s’est exprimé ce matin, dans les ondes d’une radio locale, « Ces agitations du régime d’Alpha Condé est de faire taire l’opposition pour faire passer ce fameux projet de nouvelle Constitution afin de se maintenir au pouvoir au delà de son mandat constitutionnel, qui s’achève le 21 décembre 2020 ».

En plus, ajoute Fodé Oussou Fofana, ce mouvement du FNDC  contre un tripatouillage de la Constitution, ne s’arrêtera pas tant qu’Alpha Condé ne renoncera pas à son projet « suicidaire ».

Alors que l’inquiétude grandit dans la famille du jeune activiste politique qui reste introuvable depuis 48 heures,  Thierno Amadou Bah est activement recherché.

Dans un communiqué diffusé dans les médias, le parti de l’opposant Cellou Dalein Diallo prend à témoin l’opinion nationale et internationale, sur les intimidations et la persécution des membres de sa famille politique.

Affaire à suivre….

 

Écrit par: Razakou Moussa

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%