Actualités

Massacre du 28 septembre : le collectif droit et justice équitable en Guinée plaide le CNRD à poursuivre l’affaire

today24 février 2022 3

Arrière-plan
share close
Le-Juriste-Fayimba-Mara-724x375

Le Collectif Droit et Justice Equitable en Guinée plaide les autorités de la transition de reconstituer le pool de juges dans l’affaire du massacre du 28 septembre. A travers une conférence de presse tenue ce mercredi sur le thème : « Enjeux et perspectives pour une Guinée stable », ces hommes de droits estiment que ce moment exceptionnel pourrait permettre à la justice transitionnelle de situer les responsabilités de toutes les personnes impliquées dans ce dossier dont le procès n’a jamais eu lieu en Guinée.

Selon le juriste Fayimba Mara, coordinateur national adjoint du Collectif dans une situation comme celle-ci, le gouvernement de l’époque et les forces de maintien de l’ordre mais aussi les organisateurs de la manifestation, la garde présidentielle, sont ceux qui constituaient les acteurs des événements tristes qui a été connu au stade du 28 septembre.

 « Puisse que chaque a acteur a sa part de responsabilité dans les événements tristes, c’est pourquoi, il ne faut pas prendre partie quel que soit le degré de responsabilité des infractions, ça existe. Pour une question d’équitabilité, il faut que ces petits aspects soient ressortis et puisse que cela n’est pas le cas ici, avec toutes les informations que nous avons maintenant, nous souhaitons que les inquiétudes-là soient partagées. Que nous fassions un plaidoyer auprès des autorités de la transition parce qu’une justice traditionnelle, est encore meilleure qu’à la justice classique et comme ça, si on essaye de retravailler sur cette instruction, on a vu à travers les vidéos que le vrais coupables qui ont mené les opérations au stade du 28 septembre n’ont pas été repérés, on ne sait pas où ils sont. Ils ne sont pas à la maison centrale. Il faut que les crimes de sang soient punis dans notre pays. Mais que ça se passe dans les règles de l’art », a-t-il lancé.  

Écrit par: Razakou Moussa

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%