Guinée Actus

Restriction des médias : le RPG ARC-EN-CIEL dénonce cette attitude de la junte et exprime son soutien à la presse

today9 décembre 2023 57

Arrière-plan
share close

Le RPG ARC-EN-CIEL apporte son soutien à la presse privée de Guinée. Le parti d’Alpha Condé l’a exprimé  ce samedi 09 décembre au cours de son assemblée générale hebdomadaire. L’ancien parti au pouvoir demande aux hommes de médias d’être solidaires pour tenir face à la violation des libertés fondamentales. 

Depuis trois semaines, des médias privés guinéens connaissement une restriction. Cette actualité est suivie de près par l’ancien parti au pouvoir : « Je souhaite qu’il ait une solidarité au sein de la presse parce que c’est une profession noble. La presse c’est la sentinelle de la démocratie. Quand toutes les structures sont muselées comme aujourd’hui les partis politiques, les syndicats et autres, nos seuls porte-paroles ce sont les médias mais si eux aussi sont muselés, alors là c’est grave », s’est interrogé Mark Yombouno, membre du bureau politique du RPG ARC-EN-CIEL.

Cette restriction dont est victime la presse guinéenne, est élargie aussi aux réseaux sociaux. L’ancien ministre du commerce condamne cela et parle de violation des droits élémentaires des Guinéens : « Dans l’article 19 de la charte, il est dit que tout individu a le droit de s’informer librement mais est-ce qu’aujourd’hui on a la liberté de suivre les informations qu’on suivait avant ? Si c’est en Europe, la première des choses c’est d’aller acheter un journal. Au-delà même des médias, le citoyen guinéen est victime du non bénéfice de ses droits », a dénoncé  Marc Yombouno. 

Pendant les onze ans de règne d’Alpha Condé, aucun ministre encore moins un cadre n’a été déclaré ‘’ennemi de la presse’’, rappelle Marck Yombouno. Au nom du directoire du parti jaune, l’ancien ministre exprime le soutien du RPG aux hommes de médias : « Le RPG est solidaire des mouvements de la presse pour que leurs droits leur soit retournés. Combien de familles vivent aujourd’hui à travers ces médias ? Ne voyons pas seulement la tête de ces animateurs-là. Ils sont mariés et ils ont des familles. Revenons comme le disent les tests à la cohésion pour que cette transition soit inclusive », a-t-il exprimé.

Le cas de Souleymane Dounoh Keita a été soulevé à cette assemblée générale. Pour Lansana Komara, celui-ci doit purger sa peine avant de reprendre service au sein du parti.

Samuel Demba Duolamou pour soleilfmguinee.net

Écrit par: Soleil FM

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%