Actualités

AG-UDRG : Bah Oury fait la restitution des 45 recommandations issues des assises nationales

today25 février 2023 4

Arrière-plan
share close

L’Union démocratique pour la Renaissance de la Guinée (UDRG) a repris ce samedi ses assemblées générales à son siège à Kipé. Au cours de cette réunion politique, Bah Oury, président du parti a fait la restitution des 45 points et recommandations issus des assises nationales dont il est membre du comité.

C’est la toute première assemblée générale hebdomadaire de l’UDRG depuis l’avènement du CNRD au pouvoir le 5 septembre 2021. Le président de cette formation politique donne les raisons : « C’est une notion de l’expérience antérieure. Au début, nous avons fixé une assemblée générale une fois par mois. En suite la situation politique était tendue, nous avons privilégié les assemblées décentralisées au détriment des Assemblées du siège », a précisé Bah Oury.

La raison de la réunion de ce samedi, est de vulgariser les 45 recommandations des journées : vérités et  pardon ténues du 22 mars au 23 avril 2022 : « Ces recommandations urgentes sont au nombre de sept. Sur l’ensemble du territoire national, nous avons recueilli 28 personnes victimes des violences des droits humains. Et toutes ces personnes seront prises en charges par les autorités. C’est pour vous dire qu’il est important de crédibiliser ce que nous sommes en train de faire, ce n’est pas comme auparavant on fait des recommandations et on les met dans les tiroirs », a-t-il défendu.

Selon l’ancien ministre de la Réconciliation nationale, une partie de points concerne la transition et l’autre sera après cette période : « C’est pour cela il n’y aura pas d’Assemblée nationale sans la mise en place d’une commission (réconciliation, vérité et justice). Par exemples il y’a des actions qui sont de longues durées dont les protagonistes vont disparaitre », a ajouté Bah Oury.

Bah Oury réitère qu’à l’heure actuelle, il y a pas de grands partis. C’est pourquoi, il invite les acteurs sociopolitiques à faire preuve de retenu pour faciliter le retour à l’ordre constitutionnel.

Samuel Demba Duolamou pour soleilfmguinee.net

AG-UDRG : Bah Oury fait la restitution des 45 recommandations issues des assises nationales

L’Union démocratique pour la Renaissance de la Guinée (UDRG) a repris ce samedi ses assemblées générales à son siège à Kipé. Au cours de cette réunion politique, Bah Oury, président du parti a fait la restitution des 45 points et recommandations issus des assises nationales dont il est membre du comité.

C’est la toute première assemblée générale hebdomadaire de l’UDRG depuis l’avènement du CNRD au pouvoir le 5 septembre 2021. Le président de cette formation politique donne les raisons : « C’est une notion de l’expérience antérieure. Au début, nous avons fixé une assemblée générale une fois par mois. En suite la situation politique était tendue, nous avons privilégié les assemblées décentralisées au détriment des Assemblées du siège », a précisé Bah Oury.

La raison de la réunion de ce samedi, est de vulgariser les 45 recommandations des journées : vérités et  pardon ténues du 22 mars au 23 avril 2022 : « Ces recommandations urgentes sont au nombre de sept. Sur l’ensemble du territoire national, nous avons recueilli 28 personnes victimes des violences des droits humains. Et toutes ces personnes seront prises en charges par les autorités. C’est pour vous dire qu’il est important de crédibiliser ce que nous sommes en train de faire, ce n’est pas comme auparavant on fait des recommandations et on les met dans les tiroirs », a-t-il défendu.

Selon l’ancien ministre de la Réconciliation nationale, une partie de points concerne la transition et l’autre sera après cette période : « C’est pour cela il n’y aura pas d’Assemblée nationale sans la mise en place d’une commission (réconciliation, vérité et justice). Par exemples il y’a des actions qui sont de longues durées dont les protagonistes vont disparaitre », a ajouté Bah Oury.

Bah Oury réitère qu’à l’heure actuelle, il y a pas de grands partis. C’est pourquoi, il invite les acteurs sociopolitiques à faire preuve de retenu pour faciliter le retour à l’ordre constitutionnel.

Samuel Demba Duolamou pour soleilfmguinee.net

Écrit par: Razakou Moussa

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%