Guinée Politique

BAH Oury premier ministre: la classe sociopolitique guinéenne divisée !

today29 février 2024 16

Arrière-plan
share close

La nomination de Bah Oury comme premier ministre de la transition est diversement appréciée au sein de la classe sociopolitique guinéenne. Le PDG RDA rejette ce choix du Général Mamadi Doumbouya. Cependant, l’ancien parti au pouvoir et le CNOCSG souhaitent voir un autre Bah Oury pour sauver la transition.

Il était jusque-là le leader du parti UDRG. Amadou Oury BAH communément appelé BAH Oury  est désormais le locataire du palais de la Colombe. Sa nomination à ce poste n’en chante pas Oyé Beavogui, secrétaire général par intérim du PDG RDA.

« Nous, nous sommes surpris. Parce qu’on ne pouvait s’imaginer que le président puisse commettre une telle erreur politique. Pour nous, c’est un mauvais choix. Rien de personnel avec Monsieur Bah Oury qui est un doyen. Mais, c’est un personnage qui ne fait l’unanimité au sein de la classe politique »,, affirme l’ancien parlementaire.

Le RPG ARC-EN-CIEL dit prendre acte du choix porté sur BAH Oury. Marck Yombouno, membre du bureau politique souhaite voir un autre visage de l’homme politique.

« Nous voulons voir un autre Bah Oury qui serait rassembleur, compréhensif et quelqu’un qui proposerait des solutions acceptées de tous. Mais nous sommes focus sur le retour à l’ordre constitutionnel », a martelé l’ancien ministre du Commerce.

Oyé Beavogui  reste pessimiste. L’ancien député préférait dame Makalé Traoré à la place de Bah Oury.

« Une Docteur Makalé Traoré qui a porté le cadre de dialogue inclusif. Mais au lieu d’aller vous perdre dans les nuages, vous avez quelqu’un qui a pu réunir la classe politique, pourquoi ne pas prendre une telle personne ? », s’est-il interrogé.

Le secrétaire général du CNOCSG veut que Bah Oury se montre à la hauteur des défis qui l’attendent.

« Nous pensons qu’il doit toute suite commencer à faire l’état des lieux de la mise en place du chronogramme de la transition. Je pense qu’il doit aussi focaliser son attention sur le cadre de dialogue inclusif inter-guinéen; autre chose, c’est de garantir la jouissance des libertés collectives et individuelles qu’il fasse la promotion de l’intégrité et les valeurs de bonne gouvernance en exigeant les membres de son gouvernement, la déclaration de leurs biens », a sollicité Ange Gabriel Haba.

Cette nomition de Amadou Oury BAH est intervenue pendant que le pays traverse une crise sociale et politique.

Samuel Demba Duolamou pour soleilfmguinee

Écrit par: Soleil FM

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%