Actualités

Edito Soleil : « Quand les géants de la politique se font petits pour échapper à la colère du nain du MATD »

today19 février 2023 2

Arrière-plan
share close

Quand un maçon a passé toute la nuit à vous chanter ses exploits de grand ouvrier, mettez-le à l’œuvre dès le petit matin. D’ici le soir vous verrez ce qu’il sait faire. Car un adage nous apprend qu’un bon maçon s’apprécie au pied du mur.

Pour la classe politique fort d’elle même, il n’a pas été question d’attendre jusqu’à midi. Il a suffit d’une petite déclaration du Ministre de tutelle d’ailleurs réputé de mettre fin à l’existence des associations pour que les grands garçons courent se cacher sous la jupe de maman.

A peine Mory Condé hausse le ton, voilà que chacun pense à se montrer solidaire aux familles des victimes et de sursoir à l’Assemblée hebdomadaire pourtant bien préparée jusqu’à ce vendredi, lendemain de la marche du FNDC. C’est comme si sa menace est prise très au sérieux par les politicards.

Quand il s’agit de la quête du pouvoir, de danser pour sauver leur place sur l’échiquier politique, ils sont prêts à tout donner, même se faire petits ou parfois invisibles. Mais pour ce qui est de mettre la Guinée et la vie de sa jeunesse aux enchères, la question nécessite méditation. Qui est fou ?

Et on veut faire passer cela pour un acte de compassion. De qui se moque-t-on dans ce pays ?

Pourtant nous avons vu ces derniers temps combien ces formations politiques se sont tapées la poitrine, vantées en faisant valoir ‘’force et exploit’’ à leur actif.

Il a juste suffi que Mory Condé tape du poing sur la table pour que ceux qui se sont sentis visés se mettent en cage. Comme si cela ne suffisait pas, il y en a même qui se souviennent que jusque-là, seul le CNRD est parvenu en quelques heures à mettre main sur la personne qui aurait tiré sur des gens lors d’une manifestation.

Ce n’est pas ce qui risque de sauver la peau des uns et des autres. Le tombeur des groupements a déjà menacé de suspendre ou de retirer l’agrément de toutes associations et organisations politiques dont la responsabilité pénale sera établie par la justice concernant la manifestation de rue du FNDC.

Se faire petit pour échapper au projecteur de 500 watts du poste de contrôle pour pouvoir se faufiler facilement sans être repérer ne sauvera personne. Nous sommes assez grands comme ça pour passer inaperçue. Même si d’aucuns arguent que des agréments de certaines formations politiques sont plus âgés que le Ministre Mory Condé qui veut vaille que vaille les étouffer.  

Après avoir coffré tous ceux-là qu’il avait libéré le 05 septembre 2021, dissout le front, un des premiers soutiens du CNRD, qu’est ce qui empêchera cette fois la foudre de Mory Condé de s’abattre sur les partis politiques récalcitrants aux idéaux du Hercule du Palais Mohamed V ?  

Fatoumata Harouna Keïta

Écrit par: Razakou Moussa

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%