Actualités

Transition guinéenne : le palais Mohamed V dans l’insomnie

today25 avril 2023 16

Arrière-plan
share close

J’espère que le sommeil n’est pas perturbé du côté du palais Mohamed cinq et alentours. Ce n’est pas vraiment le bon temps pour la junte guinéenne. Ou alors que tous les présages accourent pour préparer  une tempête imminente. Reste à savoir si nos héros sauront a même de prévenir le mauvais sort.

Mais là encore,  ce n’est qu’un sujet de pouvoir qui ne risque de perturber que ceux qui y croient. Et c’est justement là le souci, d’où cet escadron aux trousses du diseur de mauvaises aventures.

Cependant, il y a du concret, du palpable et oui du réel comme pour dire, ce n’est plus un cas à contourner.

A l’intérieur comme à l’extérieur, les revendications ne cessent de se multiplier et cela du jour au lendemain. D’abord, la grogne des enseignants contractuels, la plateforme revendicative 2023 des centrales syndicales avec à la clé 5 points de revendication, même l’entreprise chargée de la restauration au procès du 28 septembre 2009 demande d’être payé. Et ce n’est là que pour citer les inquiétudes encore plus proches, sinon à l’étranger, les boursiers guinéens ne semblent pas vraiment contents de Conakry.

Laissés pour compte, après ceux du Maroc, c’est au tour des étudiants guinéens dans la fédération de Russie de menacer de battre le pavé s’ils n’entrent pas en possession de leur dû. Autant de revendications et de pressions ! J’espère juste qu’avec autant de charge qu’on saura tenir.

La fléchette de Fatoumata Harouna

Écrit par: Razakou Moussa

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%