Guinée Politique

Les Forces Vives de Guinée protestent vivement contre la dissolution des conseil communaux par Mamadi Doumbouya

today29 mars 2024 11

Arrière-plan
share close

Les Forces Vives de Guinée (FVG) protestent fermement contre la dissolution illégale des conseils communaux sur l’ensemble du territoire et leur remplacement par des Délégations spéciales tel qu’il ressort du décret du Président de la transition daté du 27 mars 2024. Les Forces Vives de Guinée (FVG) dénoncent et condamnent énergiquement ce décret de dissolution qui traduit la volonté de la junte de se substituer aux citoyens pour administrer directement les collectivités en violation des règles et principes de la décentralisation consacrés par nos textes de lois.

Le Code des collectivités locales dispose en effet en son article 100 que le Conseil communal ne peut être dissout qu’en vertu de l’article 80 de la même loi. Or, cet article 80 est clair : « Le Conseil d’une collectivité locale dont le tiers au moins des membres ont été reconnus coupables par le Tribunal de première instance d’avoir commis des crimes ou délits peut être dissout sur proposition du Ministre en charge des collectivités locales. La dissolution est prononcée par Décret du Président de la République… ». Cette décision inopportune de dissolution des conseils communaux, qui intervient alors même que les élections locales sont prévues cette année, trahit en réalité la volonté de la junte d’exercer une emprise gouvernementale absolue sur les collectivités décentralisées dans le seul but de consolider son projet de confiscation du pouvoir et de règne sans partage.

Les Forces Vives de Guinée tiennent à rappeler que la non organisation des élections communales à l’expiration des mandats des conseils communaux relève de la responsabilité exclusive de la junte qui a refusé un dialogue inclusif et sincère sur la conduite de la Transition et a décidé de retirer aux citoyens leur droit de choisir librement leurs représentants du sommet à la base.

Les Forces Vives de Guinée mettent en garde la junte sur le risque d’embrasement que cette énième pratique dictatoriale fait peser sur le pays et sur la violation flagrante du serment du président de la transition qui a juré, le 1er octobre 2021, de « consolider les acquis démocratiques du pays » qu’il s’emploie systématiquement à bafouer au mépris des Guinéens. Les Forces Vives de Guinée invitent tous les citoyens épris de démocratie et de justice à se mobiliser pour combattre avec la plus grande fermeté la dictature rampante qui est entrain de confisquer systématiquement nos droits et libertés et de remettre en cause les acquis démocratiques de notre peuple.

Les Forces Vives de Guinée

Écrit par: Soleil FM

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%