Actualités

« L’étau se resserre, mais les héros tiennent quand même à jouer aux indifférents », la fléchette de Fatoumata Keïta

today7 mars 2023 2

Arrière-plan
share close

La pression grandit, de l’intérieur comme de l’extérieur. Mais il semblerait que les autorités de la transition n’y voient que du vent.  C’est aussi là tout le problème des héros. Ils veulent non seulement aider tout le monde, mais ce qui leur plait plus que tout, c’est de jouer les dures. Alors que les sanctions tombent comme des balles perdues, voici que les maîtres des lieux semblent encore plus déterminés à manier la carotte et si ça ne donne pas grand-chose, faire recours au bâton. Mais il y a de quoi, pour que l’Etat se sente fort. C’est rassurant et vous serez d’accord avec moi qu’il y a un moment où il faut faire respecter son autorité.

Ce qui est bien sûr différent de l’arrogance. L’étau se resserre, mais les héros tiennent quand même à jouer aux indifférents ou aux dures. Mais ce n’est pas parce qu’on n’est pas d’accord qu’on est ennemi. La bêtise, c’est de faire la même chose et s’attendre à un résultat différent. Alors que l’on retrousse les manches contre la Guinée depuis l’extérieur, ce n’est vraiment pas le bon temps ici. D’un côté, les forces vives de Guinée déterminées à démontrer leur poids le 09 mars prochain, l’autre le ministre de la justice, garde des sceaux continue de donner force à la loi. Et cela sans évoquer le président de l’institution qui siège en lieu et place du parlement se plait à ne pas écouter les jérémiades de ceux qu’ils considèrent comme appartenant au passé.

Et on veut faire croire que c’est du vent. Pourtant même un vent quand c’est grand, il est capable de décoiffer une maison et même détrôner le plus gros des arbres quand il devient tempête. La question n’est pas entre les autorités et les forces vives qui doit craindre qui ou qui est le plus fort ?

Personne n’est plus Guinéen que l’autre, mais la force doit rester à la loi. Ce qui ne voudrait pas dire que le plus fort doit écraser le plus faible. Les autorités religieuses peuvent aussi démarcher, tant que ça peut empêcher la marche, c’est tant mieux !

La fléchette : par Fatoumata Harouna Keïta

Écrit par: Razakou Moussa

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%