Guinée Politique

Procès du 28 septembre: les avocats de la défense, déboutés dans leurs exceptions, Tiégbora et Cie à la barre

today10 octobre 2022 3

Arrière-plan
share close

Le procès des évènements du 28 septembre 2009 au Stade du même nom, a repris ce lundi 10 octobre  au Tribunal de Première Instance de Dixinn, délocalisé à la Cour d’Appel de Conakry. Le président du tribunal, Ibrahima Sory Tounkara, a rejeté toutes les exceptions soulevées par les avocats de la défense.

Alors qu’ils espéraient obtenir gain de cause, les avocats de la défense se sont vus refuser une autorisation à Aboubacar Diakité alias Toumba pour se faire soigner à l’étranger et la mise en résidence surveillée du capitaine Moussa Dadis Camara, ancien président.

«…En ce qui concerne l’ordonnance de renvoi, rejette la demande des certificats de rapports médicaux, rejette la demande de mise en liberté des accusés de mise en résidence surveiller de Moussa Dadis CAMARA et l’évacuation sanitaire  de Aboubacar DIAKITE dit Toumba », a tranché le président du tribunal Ad Hoc, Ibrahima Sory Tounkara.

 Me Salifou Béavogui, membre du collectif des avocats de la défense se dit déçu de cette décision. Pour lui, les juges ont pris en compte les arguments avancés par la partie civile.

«C’est une déception total. Il ne peut pas nous convaincre dans cette salle qu’on peut confondre Guiamou à Gomou. L’identité sur la personne devrait entrainer les conséquences juridiques  notamment la mise  immédiate en liberté de la personne », avance l’avocat.

Selon Me Hamidou BARRY l’un des avocats de la partie civile, c’est une première victoire. Il invite tous les acteurs impliqués dans ce dossier à plus de rigueur pour mettre fin à l’impunité.

« Ils sont aujourd’hui heureux ce que les combats que nous mène depuis 2009 ces combats n’ont pas été vains tous les acteurs impliqué dans ce dossier devrait à ce que ce projet la se tient sans incident à l’intérêt supérieur de la justice guinéenne et en fin de lutter contre l’impunité dans notre pays ».

Malgré  ce refus, la défense n’entend pas baisser les bras. Elle se dit prête à aller au fond du dossier.

Marliatou Diallo et Mamadou Dian Diallo

Écrit par: Razakou Moussa

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%