Sociétés

Projet Souapiti : les impactés demandent aux autorités de les subventionner chaque mois

today11 juin 2024 11

Arrière-plan
share close

L’Union des impactés de Souapiti était en conclave ce mardi avec les hommes de médias. Ses membres ont exposé les difficultés que traversent les communautés des localités touchées par le barrage hydro-électrique. Ils souhaitent aussi l’indemnisation des villages environnants. Cette conférence s’est tenue dans l’enceinte du siège du Conseil National des Organisations de la Société Civile Guinéenne-CNOSCG à Dixinn.

Les dommages collatéraux de la construction du barrage hydroélectrique de Souapiti sont encore d’actualité dans les villages touchés par le projet. Mohamed Lamine Conté Président de l’Union des Impactées de Souapiti énumère les difficultés qu’ils vivent au quotidien.

« Y a la délinquance juvénile parce que les jeunes n’ont pas d’autres préoccupations, l’élevage ne fonctionne plus, l’agriculture n’existe pas. Y a un problème d’eau. Pas d’eau, pas de vie. Parce que quand vous partez par endroit les forages qui sont réalisés, certains ne fonctionnent pas. Actuellement nous sommes en train de mobiliser les moyens pour faire d’autres forages afin qu’ils puissent vivre décemment» a t-il souligné.

Le vice-président du Conseil National des Organisations de la Société Civile Guinéenne  chargé des affaires sociales promet de faire des plaidoiries à l’adresse des parties prenantes afin de soulager les communautés impactées. Yamoussa Bangoura:

« Nous en tant que société civile nous faisons notre plaidoyer, nous alertons les autorités pour pouvoir comprendre les situations dans lesquelles vivent ces communautés. Cette conférence de presse c’est pour informer largement les autorités à tous les niveaux. Nous allons déposer les mémorandums à l’endroit de toutes les institutions de la place»; précise cet acteur de la société civile.

Les membres de l’Union des impactés de Souapiti souhaitent l’indemnisation des communautés impactées par ce projet d’utilité publique.

« Nous demandons aux autorités d’accompagner ces impactés et voire même les subventionnés même si c’est chaque mois. Par ce que ils n’ont pas là où faire l’agriculture. Ils vivent aujourd’hui comme ceux qui vive à Conakry sur deux parcelles. » Rappelle le Président de l’Union des Impactées de Souapiti.
Dans les prochains jours,  les membres de l’Union des impactés de Souapiti comptent  mener des démarches auprès du Président de la Transition pour obtenir gain de cause ».

 

Amara Simba Sylla pour le www.soleilfmguinee.net

Écrit par: Louis Oscar LOBE MOUKOURI

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%