Actualités

Reprise des manifestations : les Forces Vives de Guinée changent de fusil d’épaule

today5 juillet 2023 5

Arrière-plan
share close

De la rue, on retourne dans les quartiers. Les Forces dites Vives de Guinée décident de changer désormais de fusil d’épaule dans leur façon de manifester leur colère vis-à-vis de la junte au pouvoir. Après plus d’un mois de trêve, l’alliance anti-junte revient avec une nouvelle stratégie.

Des manifestations de rue caractérisées par des violences, on se tourne vers les sit-in. Et où ? Dans les quartiers dit-on. Les FVG seraient-elles en panne de stratégies ? Ah ! En tout cas, pour cette fois les mains pourraient bien se reposer pour céder la place aux pieds. Plus encore, elles menacent même de récuser cette junte là qu’elles avaient on se souvient légitimée de par tambours et trompettes au lendemain du coup de force contre le pouvoir de Pr Alpha Condé.

Eh, c’est quel revirement de situation ça encore ? C’est quel changement de direction ça ? Hhhmmm ! Les anciens supporters sont devenus de vrais adversaires surtout hostiles à leurs anciens héros ou anciennes stars. Je n’ai rien compris et je ne cherche pas à comprendre grand-chose ; parce que je ne suis pas très sûre d’y voir clair ou d’y comprendre quelque chose. J’observe en spectatrice pour voir jusqu’où ce quiproquo va nous conduire. Je souhaite, à bon port.

Mais au-delà du nom peut-être, qu’est-ce qui a changé sur le fond ?

Seraient-elles revenues à la raison ou auraient-elles marre de toutes ces violences perpétrées à l’occasion de leurs différents appels à manifester ?

Pour être honnête, je n’oserai pas parier là-dessus.

Un simple jeu de mot. Sinon les autres manifestations également n’étaient pas censées être violentes.On les appelait même pacifiques. Pourtant, même de simples passants qui n’ont rien à avoir avec cette manifestation ou tout au plus avec le pouvoir ne sont pas épargnés.

La chaussée en fumée, la circulation paralysée voire complètement bloquée à des endroits. Que de morts, de blessés et de biens matériels détruits.

Qu’est ce qui garantit pour cette fois que ceux qui répondront au mot d’ordre de manifester se soucient du guide des manifestants ou des conseils qu’il contient ?

D’ailleurs,et si seulement le problème tournait autour de la stratégie 

Que faire pour éduquer ceux à qui on fait appel à descendre dans la rue, que ce soit pour un sit-in ou une marche pacifique ?

Ah, j’oubliais, marche pacifique n’est plus à l’ordre du jour. On parle maintenant de sit-in. Mais est-ce que tous les manifestants maîtrisent ce jargon ? Awa toun ! J’ai quand même peur que ce sit-in se transforme en ce que veulent les pro-FVG.

Et puis jusque-là de quoi sont-elles sûres pour penser faire plier la junte qui continue quand même de dérouler tranquillement son agenda.

La fléchette de Fatoumata Harouna

Écrit par: Razakou Moussa

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%