Soleil FM
Image default
Guinée Politique

Route le prince : « L’ère n’est pas à la manifestation… », les jeunes…

Les jeunes de l’axe mettent en garde toutes oppositions qui essayerons d’organiser les manifestations au long de la route le prince. Ils l’ont fait savoir ce jeudi lors d’un point de presse tenu ce jeudi à la maison commune aux journalistes à Kipé Dadya.

L’objecte de cette conférence était d’interpeller le peuple de Guinée à ne pas participer à une éventuelle manifestation appelée par le FNDC version Abdourahamane Sanoh. Pour eux l’ère n’est pas opportune pour n’importe quelle manifestions dans les rues.

C’est dans une déclaration qui l’ont fait savoir. Lisez le contenu de cette déclaration.

« Une fois n’est pas toute coutume, mais toute coutume commence par une fois. C’est le lieu et le moment de rappeler les uns et autres que l’ère n’est pas opportune pour n’importe quelle manifestation dans le pays.

Il est à rappeler que : Ces manifestations depuis 2010 nous ont conduits a d’énormes pertes en vies.

Humaines (particulièrement les jeunes qui sont la relève de demain), des dégâts matériels important, Le déchirement de tissu social etc.… pour n’en citer que cela.

Prenant conscience de cet état de fait, nous les jeunes de guinée, ont désormais pris l’engagement de combattre dorénavant toutes les formes de violences qui n’ont pour conséquences que le retard en développement socioéconomique et culturel de notre nation.

Par ailleurs, nous dénonçons et mettons en garde tout leadeur politique et activiste de la société civile qui se permettra d’organiser les manifestations qui ne sont t’autre que la perturbation cette paix si chèrement acquise depuis un certain temps, car nous avons fourni assez d’effort pendant ces six derniers mois auprès des jeunes (notamment ceux de l’axe) pour une profonde prise de conscience.

Nous profitons de l’occasion, pour un plaidoyer auprès de son excellence le président de la Guinée le professeur ALPHA CONDE pour la grâce en faveur de nos frères lors des manifestations passées, arrêtés et détenus.

Il y’a aussi lieu de rappeler que l’appel à manifester fait par monsieur Abdouharamane Sanoh, Sékou Koundouno et les membres du collectif pour la transition en Guinée (CTG) a l’occasion de l’augmentation du prix du carburant ne concerne point la jeunesse guinéenne en générale et le FNDC en particulier.

Nous demandons aux jeunes et aux femmes de Guinée de ne point suivre cet appel et de vaquer tranquillement à leur occupation.

Pour finir, peuple de Guinée, faut-il détruire toujours nos acquis de développement ? La réponse c’est

NON ET NON. », ont-ils déclaré.

Amara Simba.

Jeudi le 27 mai 2021

Laisser un commentaire

  −  1  =  3