Sociétés

Samedi d’assainissement : le président de la délégation spéciale de Matoto avait déjà anticipé dans sa juridiction

today2 juin 2024 12

Arrière-plan
share close

Dans la commune de Matoto, c’est le marché Enco 5 et Sangoyah-carrefour gasoil qui ont été la cible des autorités pour cette journée d’assainissement. En compagnie du ministère de l’habitat, de l’aménagement du territoire, chargé de la récupération des domaines spoliés de l’Etat, le président de la délégation spéciale de cette juridiction a salué l’adhésion des citoyens à l’initiative.

 

En gilets jaunes estampés le nom de sa commune, le président de la délégation spéciale de Matoto et sa suite ont fait le tour de quelques points critiques de sa juridiction pour dégager les points noirs. A Sangoyah, Moussa Diallo a fait escale au carrefour gasoil pour sensibiliser ses citoyens.

 

«Déjà nous voyons sur la vie des guinéens au niveau de la capitale, l’engouement des populations autour de la journée de l’assainissement. C’est pour vous dire que la population de Matoto et celle de Conakry en général en prêtes à accompagner ces journées d’assainissement. Pour moi ce n’est qu’une chose normale, l’assainissement. On ne peut pas vivre dans la saleté», a-t-il déclaré.

 

Des tas d’ordures entassés au marché Enco 5, ont été dégagés avant ce samedi, journée d’assainissement. Moussa Diallo salue le civisme des femmes de ce centre de négoce.

 

«Depuis 06H je suis sur pied avec ces femmes qui vendent ici au marché Enco 5. Ce n’est pas aujourd’hui elles ont nettoyé, c’est depuis hier, dans ma commune, chaque fois qu’on parle d’assainissement, on est en avance sur le programme. Quand on nous dit demain, nous nous commençons aujourd’hui jusqu’à des heures tardives», s’est-il venté.

 

Le chef du cabinet du ministère de l’habitat, de l’aménagement du territoire, chargé de la récupération des domaines spoliés de l’Etat a représenté son département dans la commune de Matoto. Mohamed Lamine Bangoura est impressionné par l’adhésion des citoyens de cette zone.

 

«On est pas seulement autorité, quand il y’a un travail on est présent aussi sur le terrain. Ce que j’ai vu c’est un très bon exemple parce que la population veut nous dire qu’elle veut la santé, la salubrité et nous on est d’accord. En tant que technicien, nous allons continuer à les accompagner à assainir leur quartier», a-t-il promis.

 

Ce sont deux Caterpillar et deux camions bennes qui ont été mobilisés par l’Agence Nationale de la Salubrité Publique-ANASP ce samedi pour appuyer la population de Matoto dans le nettoyage de ces différentes zones.

 

Samuel Demba DUOLAMOU pour

soleilfmguinee.net

 

Écrit par: Louis Oscar LOBE MOUKOURI

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%