Actualités

Sékou Magassouba vient au secours de Mohamed Saïd Touré radié du Rpg-arc-en-ciel: «Son exclusion est illégale»

today9 décembre 2022 4

Arrière-plan
share close

Dans un communiqué rendu public sur la page du porte-parolat de parti RPG arc-en ciel ce jeudi, le conseil national exécutif provisoire a exclu Mohamed Saïd Touré du parti. Il est accusé d’usurpation des titres d’inspecteur de la jeunesse dans un premier temps et d’inspecteur général par la suite. Des responsabilités qui selon le conseil national exécutif provisoire, n’ont jamais existé dans les statuts de cette formation politique.

Joint ce vendredi par Soleil FM, Sékou Magassouba, membre de la cellule de communication du RPG arc-en ciel a confié que le nommé Mohamed Saïd Touré a toujours été présenté comme inspecteur.  

« C’est M’banni Sangaré qui l’a amené à la présidence comme inspecteur général, nous à la base, on a contesté mais nous n’avons pas été entendus. Comme le jeune commence à faire des sorties sur les réseaux sociaux, ils veulent l’exclure. Ce n’est pas une poignée de personnes comme Komara et tant d’autres qui peut l’exclure. Ce n’est pas comme ça.  Mohamed Saïd Touré est une fabrication des cadres du parti. Il a été reçu par le professeur Alpha Condé pour distribuer du riz à Kamsar et à Sangarédi. Ils n’ont pas contredit son poste en ce moment. Mais pourquoi maintenant? », s’interroge-t-il.

Pour ce communicant de l’ancien parti au pouvoir, ceux qui ont pris cette décision sont du bureau politique national dissout. Seul le conseil national exécutif provisoire  avec à sa tête Ibrahima Kassory Fofana peut prendre de telle décision. Il affirme donc que l’exclusion de Mohamed Saïd Touré est illégale.

« A partir du moment où un  conseil national exécutif provisoire a été créé avec à sa tête Kassory Fofana,  c’est ce conseil qui doit décider du sort de monsieur l’inspecteur général. Ce n’est pas le bureau politique national, car il n’existe plus.  Ce Komara dont on parle a changé le nom de Nouhan Keita qui devait être au CNT pour mettre   Sayon Mara. Cette malhonnêteté a existé depuis le temps d’Alpha Condé. Donc, nous exigeons le départ de cette classe malhonnête du RPG arc- en- ciel », s’indigne le cadre du navire jaune.

Fanta Keita pour soleilfmguinee.net

Écrit par: Razakou Moussa

Rate it

Articles similaires

Guinée Actus

« La lenteur dans l’élaboration de la constitution peut entrainer un régime dictatorial » prévient Abdoulaye Sadjo BARRY président du (B.A.G).

« L’actualité sociopolitique en Guinée et menace de glissement du calendrier de la transition », est le thème d’une conférence de presse animée ce jeudi par le président du parti Bloc pour l’Alternance en Guinée (B.A.G). Abdoulaye Sadjo BARRY a invité le CNRD à organiser un dialogue. Depuis plus de deux ans, […]

today25 mai 2024 6 2

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%