Guinée Politique

Tentative de coup d’Etat à Bissau: Embalo et son premier ministre restent introuvables

today1 février 2022 3

Arrière-plan
share close
Umar Sissoko Embalo, président de la Guinée Bissau

La situation est très confuse, ce mardi 1er février 2022, à Bissau. Des tirs ont été signalés dans le centre-ville près des institutions du pays. Des détonations qui ont provoqué un début de panique. La Cédéao condamne une « tentative de coup d’État ». Selon l’agence de presse Lusa, les militaires sont entrés dans le palais du gouvernement vers 17h20 (heure locale), les membres du gouvernement ont été libérés, mais on ne sait pas où se trouvent le président et le Premier ministre.

Des tirs d’armes automatiques se sont fait entendre en début d’après-midi autour du palais du gouvernement, en plein Conseil des ministres extraordinaire. Il réunissait le président de la République, Umaro Sissoco Embalo, le Premier ministre Nuno Gomes Nabiam et le reste du gouvernement. La séance a été interrompue. 

Depuis que la nouvelle s’est répandue, c’est la débandade dans le centre-ville. Les écoles sont fermées et les enfants sont rentrés chez eux.

Beaucoup de mouvements de militaires ont été constatés dans la capitale bissau-guinéenne. Des cordons armés ont été déployés autour de certains bâtiments officiels. 

Les militaires sont rentrés vers 17h20 dans le palais du gouvernement à Bissau et ils ont ordonné la sortie des membres du gouvernement qui y étaient, selon l’agence de presse portugaise Lusa, qui cite une source gouvernementale, sans que l’on sache toutefois où se trouvent le président Embalo et le Premier ministre Nuno Gomes Nabiam. 

Lusa fait état d’au moins quatre blessés dont un en état grave, citant une source de l’hôpital Simão Mendes, à Bissau.

RFI

Écrit par: Razakou Moussa

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%