Actualités

TPI de Dixinn : Charles Wright a comparu ce vendredi

today23 juin 2023 9

Arrière-plan
share close

Alphonse Charles Wright a comparu ce vendredi par devant le Tribunal de Première instance de Dixinn délocalisé à la cour d’Appel de Conakry. C’est pour le procès qui l’oppose aux leaders du FNDC. La question de compétence ou non du tribunal pour juger un ministre qui se trouve aussi être magistrat, a dominé les débats de cette deuxième journée. L’audience est renvoyée au 3 juillet pour décision être rendue.


Vêtu d’un boubou blanc, Alphonse Charles Wright a fait son entrée à la Cour d’Appel, aux environs de 10H. A la barre, le prévenu a décliné son identité. Ses conseils ont pris le relais. Ils ont soulevé l’incompétence du tribunal de juger cette affaire. L’accusé est à la fois ministre et magistrat. Me Lancinet Sylla. «De procureur général M. Alphonse Charles Wright au moment des faits  dans la délitation. Vous avez des faits qui sont imputés, les quels  faits  qui sont considérés comme ayant été commis en cette période, donc pour pouvoir le poursuivre, on se place à ces périodes pour déterminer les juridictions incompétentes .Donc seule la chambre pénale de la Cour suprême est compétant de connaitre les faits».

 La partie civile représentée par Me Salifou Béavogui, s’est d’abord réjouie de cette comparution du ministre de la Justice avant de réfuter les arguments de la défense. « Le procès a eut lieu et il a effectivement comparu. De passage, nous saluons ce geste, ces avocats ont soulevé ici  l’irrecevabilité des documents  que monsieur serait magistrat dans un dossier judicaire, la qualité ne s’improvise pas, ce matin ça aurait été plus facile si le prévenu avait montré son brevet de magistrat et on n’allait passer à autre chose ».

Nul n’est au-dessous de la loi, martèle Alphonse Charles Wright, qui se veut exemplaire. « Un ministre d’Etat et un magistrat de droit n’est pas injugeable  devant la loi, parceque la loi dit toute cité a tord ou a raison a l’obligation de venir répondre »
Le juge Ibrahima Sory 2 TOUNKARA a renvoyé l’audience au 3 juillet 2023 pour décision êtrerendue sur la compétence ou non du tribunal de juger cette affaire.

 Kannie Diallo pour soleilfmguinee.net

Écrit par: Razakou Moussa

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%