Guinée Politique

Un 3e  PM pour la transition dirigée par Mamadi DOUMBOUYA: BAH Oury, l’homme de la situation ?

today29 février 2024 12

Arrière-plan
share close

Peut-on enfin respirer ? Je crois qu’on a assez retenu nos souffles comme ça. Après près de 10 jours de galère, je suis tentée de dire bon sang, en fin la transition guinéenne commence à percer. En plus un politique !

Mais un premier ministre ce n’est pas tout.

Né dans les massifs du Fouta Djallon, plus précisément à Pita, on a à faire à un économiste converti en politique. D’où sa maturité politique peut-être !

Fondateur de l’Union des forces Démocratiques dans les années 90, puis secrétaire général de l’UFDG pendant un peu plus de 10 ans. Il a incarné le profil parfait du ministre de la Réconciliation nationale après les événements de janvier février 2007 dans le gouvernement de consensus. En six mois, BAH Oury, enfin je dis son nom est arrivé à poser des actes qui ont marqué l’histoire du processus de réconciliation en Guinée. Parviendra t il à apporter plus à cette transition dans laquelle une bonne partie de la classe politique et les autorités actuelles sont à couteau tiré sur la conduite de cette période d’exception ?

Croyez-moi, je ne cherche nullement à dresser une biographie du troisième premier  ministre depuis le début de la transition dirigée par l’Homme du 05 septembre 2021, mais seulement ce qui me semble nécessaire pour parler de l’homme.

Alors, après sa condamnation par contumace en 2011 pour atteinte à la sureté de l’Ėtat, à la perpétuité et gracié par la suite par le Pr Alpha CONDE quatre ans plus tard, le vice-président de l’Union des forces Démocratiques de Guinée rentre au pays et crée l’Union des Démocrates pour la Renaissance de la Guinée-UDRG après son divorce avec son ancienne formation politique et un passage à la tête de l’UGDD.

Aujourd’hui porteur de cheveux gris, symbole de la sagesse en Afrique, il est nommé premier ministre de la transition et c’est depuis ce 27 février 2024.

Peut être pas le plus populaire des politiques en Guinée, mais un dinosaure à coup sûr.

Dans les couloirs du palais Mohamed V depuis le lendemain du 05 septembre 2021, le choix porté sur sa personne est un des moins surprenants du monde.

Politiquement, c’est un homme qui en a son compte, je dirais même un peu trop. Pas forcement tous ce dont on a besoin dans ce pays, mais ce qui manquait le plus au précédent gouvernement !

Et puis, le plus important reste ce qu’il peut apporter et qui soit du mieux pour cette transition en tant que gardien de la colombe désormais.   

 

La fléchette de Fatoumata Harouna KEITA

Écrit par: Soleil FM

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%