Actualités

Affaire Abdoulaye Sow-ministère public : le syndicaliste sera fixé sur son sort ce vendredi

today21 juillet 2022 4

Arrière-plan
share close

Le procès ministère public contre Abdoulaye Sow, secrétaire général de la Fédération syndicale autonome des Banques et Assurance de Guinée (FESABAG) s’est poursuivi ce jeudi 21 juillet au Tribunal de Première Instance de Kaloum. L’audience s’est déroulée dans une salle archicomble.

La partie civile a désisté et a retiré les charges contre le syndicaliste.

 « C’est vrai que le prévenu ait assumé ses propos, c’est vrai que cela ait choquent et inadmissible, mais à travers des contacts informels noués à l’initiative des personnes de bonnes volonté. L’Association des Magistrats de Guinée par sagesse nous a instruits de nous désister de sa constitution de partie civile. C’est ce que nous avons fait », a déclaré, Maitre Pépé Antoine Lamah.  

Pour sa part, la défense est convaincue que le secrétaire général de la FESABAG va recouvrer sa liberté ce vendredi.  « Date à quelle le tribunal va faire le délibéré dans ce dossier. Nous pensons à cette date là nous rentrerons à la maison avec notre client. Nous sommes sure qu’il sera libéré par ce que au vue des éléments de débats apporter et discuter  devant le tribunal. Nous sommes d’avance rassuré que le tribunal sera emporté par les idées que nous avons émis », s’est confié aux journalistes, maître Aseny Aïssata Diallo, un des avocats de la défense.  

Me Pépé Antoine Lamah a regretté le retour du prévenu à la maison centrale de Conakry. Pour lui cette détention prolongée   serait dû à la qualité de plaidoiries des avocats de la défense. Tous les regards sont désormais tournés vers le tribunal de Première instance de Kaloum. Le verdict dans cette affaire est attendu ce vendredi 22  juillet.  Aboulaye Sow, secrétaire général de la FESABAG est poursuivi pour : «Atteintes au respect dû à la justice et  Outrage à magistrat »

Le ministère public a quant à lui requis une condamnation de 06 mois et le payement d’une amende d’un millions de francs guinéens.

Amara Simba Sylla

Écrit par: Razakou Moussa

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%