Sociétés

Après l’explosion du dépôt principal d’hydrocarbures du pays, au prix de l’or noir de suivre !

today19 décembre 2023 71

Arrière-plan
share close

Ce qui était d’ailleurs prévisible avec la bonne foi des vendeurs sur le marché parallèle communément appelé marché noir.

Le pétrole retrouve toute sa valeur et sa rareté en Guinée.

Ce ne sont pas les belles promesses de la Chambre du Commerce, d’artisanat et d’Industrie qui vont nous rassurer. L’enfer est pavé de bonnes intentions.  Loin de moi, l’idée de remettre en cause la bonne foi de cette entité, mais elle peut toujours essayer.

Et puis ne serait ce que cela, oui au moins elle aura essayé.

Malheureusement, on ne peut pas dire la même chose du syndicat des transporteurs et mécanique général de Guinée. On préfère se taire ou encourager dans l’ombre des conducteurs indélicats dans leur attitude à flamber le coût du transport au grand-dame des pauvres guinéens. 

Comme le dirait l’autre, le malheur des uns fait le bonheur des autres. Après tout, on a un bel argument. L’or noir est devenu une denrée aussi rare en Guinée qu’on ne peut que se plier au dictat du peu de personnes qui l’à.

Mais pour combien de temps ?

Et bien ça c’est une question importante!

La fléchette de Fatoumata Harouna

Écrit par: Soleil FM

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%