Actualités

Assassinat de Thierno Mamadou Diallo : la partie civile comparaît

today27 février 2023 7

Arrière-plan
share close

Le procès de l’assassinat de Thierno Mamadou Diallo en marge de la manifestation contre la hausse du prix du litre du carburant à la pompe, s’est poursuivi ce lundi au Tribunal Criminel de Dixinn. Pour cette troisième audience, c’est la partie qui a fait sa comparution. Issiagha Diallo, frère du défunt a demandé au tribunal de condamner l’auteur de ce crime à la hauteur de sa forfaiture.

Visiblement remonté contre le présumé assassin de son jeune frère Thierno Mamadou Diallo tué lors d’une manifestation à Hamdallaye, Issiagha Diallo, met la justice à l’épreuve. Maitre Abdourahmane Dabo, l’un des conseils du présumé auteur reste sur sa faim :

« Son interrogatoire à la barre de ce tribunal n’était émaillé que d’incohérences. Mais, nous comprenons cela,  par ce qu’il n’était pas sur la scène de crime. Ce n’est pas quelqu’un qui est venu pour éclairer le tribunal. Il demande que justice soit rendue, ce qui est tout à fait normal. Mais est ce que lui il souhaiterait étant un parent dune victime qu’un innocent  sois condamné à la place d’un coupable ? la réponse, vous avez suivi ça dans la salle».

La partie civile partage l’état d’âme d’Issiagha Diallo. Maitre Thierno Souleymane Baldé pense que les éléments de preuves existants sont suffisants pour établir la culpabilité de l’adjudant-chef Moriba Camara.  

« Vous avez suivi au moment que la victime est tombée, il n’y avait qu’un seul pickup. Et parmi les cinq qui étaient à l’intérieure, il n y a que l’adjudant Moriba Camara qui a tiré. Donc, il n y a même pas d’équivoque nous ne pouvons pas nous permettre quelles qu’en soient les circonstances de nous mettre du mauvais coté de l’histoire en demandant à ce que un innocent soit condamnée».       

L’audience a été renvoyée au mercredi 13 mars prochain pour les plaidoiries et réquisitions.

Samuel Demba Duolamou et Arry Camara

Écrit par: Razakou Moussa

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%