Actualités

CEE: 31.682 candidats dont 16.228 filles affrontent les épreuves

today6 juin 2023 1

Arrière-plan
share close

Dans la commune de Matoto, ils sont 31 mille 682 candidats dont 16 mille 228 filles à passer le Certificat de Fin d’Études élémentaires cette année. Dans cette circonscription, c’est le chef de cabinet du Ministère de la Défense nationale qui a lancé les premières épreuves sous le signe de ‘’Tolérance zéro’’ au lycée Léopold Sedar Senghor.

Monsieur le président du centre, quiconque ne prête pas serment, vous le remplacer par ceux qui sont prêts pour prêter serment’’.

 Les consignes sont claires. Tout surveillant qui ne se soumet pas aux principes n’a pas accès aux salles d’examens. En tout cas dans la commune de Matoto, cela est non négociable pour le Directeur communal de l’Education : « Vous savez, les surveillants sont nombreux. Matoto, ils sont 2.199 candidats pour cet examen. Donc on ne pouvait pas les réunir en un seul jour. J’ai été ferme et catégorique là-dessus. Tout surveillant avant qu’il ne soit affecté dans une salle de classe, il faut qu’il prête serment. S’’il refuse, on les écarte, on appelle ceux qui sont prêts à prêter serment », a clarifié Sékou Kaba.

En procédant au lancement des épreuves de rédaction ce lundi, le représentant du Ministre de la Défense nationale a demandé à l’encadrement d’être sage : « Nous avons effectivement lancé l’épreuve sous le signe ‘’Tolérance zéro’’. Je l’ai dit dans la salle aux encadreurs qui étaient présents que si on trompe les enfants en essayant de leur monter, ça veut dire qu’on se trompe nous-mêmes et demain, on n’aura des cadres qui ne seront à la hauteur de nos attentes », a conseillé, le Général de Brigade David Haba.

Selon le DCE, la commune de Matoto, a présenté cette année, plus de 41 mille candidats pour le Certificat d’Etudes Elémentaires.  Sékou Kaba : « En enseignement général, Matoto a présenté en 30. 233 candidats dont 15. 708 filles. En franco-arabe,  1449 candidats dont 520 filles. Au total, Matoto a présenté 31.682 candidats dont 16.228 filles », a-t-il donné.

Des dispositifs sécuritaires sont visibles dans les six centres retenus pour le CEE cette année dans la commune de Matoto.

Samuel Demba Duolamou pour soleilfmguinee.net

RépondreTransférer

Écrit par: Razakou Moussa

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%