Actualités

CNT: le gouvernement Goumou présente le projet de loi de finances initiales pour l’exercice 2023

today12 décembre 2022 2

Arrière-plan
share close

Le Conseil National de la Ttransition (CNT),  a reçu ce lundi, le projet de loi de finances initiale pour l’exercice 2023 de la part du gouvernement Goumou. Le ministre de l’Economie et des Finances, la ministre du Plan et de la Coopération,  le ministre du Budget, le Gouverneur de la Banque Centrale de la République de Guinée (BCRG) et plusieurs autres membres du gouvernement ont pris part aux travaux de cette plénière. 36,58 mille milliards de budget ont été annoncé contre moins de 31 mille milliards en 2022. 

« Les projections budgétaire de 2023 sont bâties sur des hypothèses issues   du  cadrage macro économie, ce sont entre autres: le taux de la croissance du PIB est projeté à 5, 7%, le taux d’inflation moyenne annuelle à 10, 3%, le taux de pression fiscale autour de 12,5%  du PIB, les réserves de change de la BCRG à un niveau couvrant au moins trois mois d’exportations. Les efforts attendus de nos régies financières se répartissent comme suit: la direction nationale d’impôt 13milles 518,80 milliards GNF, la direction nationale des Douanes 10milles 567, 99 milliards GNF, direction nationale du trésor et de la comptabilité publique 2milles 299, 85milliards GNF. Les prévisions de dépense  pour 2023  sont évaluées à 33milles  58, 77 milliards GNF », déclare Lancinè Condé.

La partie investissement  du Budget a été présentée par la Ministre du Plan et de la Coopération internationale. Rosa Pola Pricemou est revenue sur certains projets prioritaires de l’année 2023. 

« C’est la partie investissement qui concerne le ministère du Plan et de la Coopération internationale. De façon globale aussi, nous avons veillé  à ce que l’ensemble des orientations que nous voulions pour le pays soient respectées dans l’élaboration de ce budget 2023 et c’est ce qui a été fait. Vous avez entendu les principaux axes seront non seulement la rectification institutionnelle, vote des loi et la construction des infrastructures routières et autres infrastructures de service public, l’agriculture un point qui tient à cœur les autorités actuelles », renchérit-elle.

Ce budget sera adopté par les conseillers nationaux du CNT le 28 décembre à travers une plénière.

Amara Simba Sylla pour soleifmguinee.net

Écrit par: Razakou Moussa

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%