Actualités

Concession de l’hôpital Donka : les travailleurs adressent un mémorandum au ministre de la Santé

today3 août 2022 3

Arrière-plan
share close

La Section syndicale de l’hôpital Donka et la Fédération syndicale des professionnels de la Santé ont conféré avec la presse ce mardi. Cette rencontre consistait à échanger au tour  de la concession faite par l’Etat guinéen à la société privée Canadienne  ‘‘Le Consortium Canadien de Gestion Hospitalière“. Ces acteurs demandent aussi un couloir de dialogue avec le ministère de la Santé et de l’Hygiène publique.

 « Pour dire exactement ce qui est de la concession du contrat de Donka, par ce que et la population, nous travailleurs  et le personnel de Donka, personne n’est contre la concession. Nous sommes contentes et contents de savoir que désormais nous allons avoir un hôpital digne de nom. De cela maintenant à nous amener à un contrat ou on ne prend en charge nulle part les préoccupations des travailleuses et travailleurs de Donka », a déclaré Dr Sofy Danielle Kourouma, secrétaire générale de la fédération syndicale des professionnels de la santé.

Selon des informations, la concession de cette structure hospitalière à une entreprise étrangère serait due à l’incompétence des médecins guinéens. Professeur Nikolas Zoumanigui, chef service chirurgie Cardio-Vasculaire  soutient le contraire.

 « Venez vous s’enquérir des fois des réalités pour dire s’il y a la compétence ou il n’y a pas de compétence. Par ce que, c’est dommage quand vous prenez comme ça en gros ce que dit la population. Quand y avait la rénovation, il y avait la formation du personnel de Donka et n’y a jamais eu de formation».

Dans l’optique d’avoir gain de cause, ces syndicalistes demandent un dialogue avec le gouvernement. Au cas contraire, ils promettent de se faire entendre se feront entendre par des voies légales.

« Que tu partes avec fracas, vous finiras toujours au tour de la table. Donc, c’est pour cela que  nous préférons commencer autour de la table. C’est pourquoi, nous appelons au dialogue, mais s’il y a sourde oreille, nous allons utiliser les moyens légaux pour nous faire entendre», a indiqué, Dr Sofy Danielle Kourouma.

Selon ces syndicalistes, dans le cadre de ladite concession, l’Etat guinéen verse plus de 28 millions 580.000  dollars à la société privée canadienne pour une durée de cinq ans.

Amara Simba Sylla

Écrit par: Razakou Moussa

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%