Actualités

Construction de 59 écoles primaires à Pita, Dalaba et Kissidougou : la FSPE, souhaite plutôt l’augmentation des salaires des enseignants

today27 mars 2023 5

Arrière-plan
share close

59 écoles primaires publiques soient 177 salles de classe vont être construites dans les préfectures de Pita, de Dalaba et de Kissidougou. Le ministre de l’Enseignement Pré-universitaire et de l’Alphabétisation a déjà procédé à la pose de la première pierre ce week-end à Mitty, une sous-préfecture de Dalaba.  Une initiative saluée par le secrétaire général de la Fédération Syndicale Professionnelle de l’Education (FSPE). Salifou Camara demande à l’Etat d’augmenter la grille salariale des enseignants.


Financé par la Banque Allemande de Développement  et exécuté par Plan International Guinée, ces 59 écoles seront construites à Pita, Dalaba et Kissidougou. Salifou Camara, secrétaire général de la Fédération Syndicale Professionnelle de l’Education salue l’initiative.

« C’est un acte que nous saluons, parce que nous saluons, tant les écoles sortent de la terre, tant les écoles qui se transforment en écoles privées disparaissent, tant les infrastructures dignes de nom poussent de la terre, les écoles en hangars disparaissent. C’est un acte qu’il faut saluer » s’est-il réjoui.


Au-delà de ces infrastructures, le syndicaliste demande le recrutement des enseignants afin de combler le déficit dans les salles de classes.

« Les écoles poussent sous terre tous les jours, il faut recruter, il faut recruter y a un manque criard que ça soit à Conakry, à l’intérieur du pays. Donc, c’est un acte que nous saluons déjà bien, mais il faut recruter les enseignants pour qu’ils puissent enseigner dans ces salles de classe qui seront bientôt construites ».


Les fonctionnaires du système éducatif guinéen vivent dans des conditions précaires, Salifou Camara demande à l’Etat de revoir la grille salariale. « Nous les invitons à revoir la situation salariale des enseignants et des logements sociaux pour les enseignants. Nous leur demandons, nous les plaidons» a-t-il plaidé.


Cette action du MEPU-A s’inscrit dans le cadre du lancement officiel des activités d’investissement du projet Promotion à l’Education de Base en  Guinée.  Un projet qui est à sa troisième phase d’exécution et dont la durée de la mise en œuvre est de (3) ans.

Kannie Diallo pour Soleilfmguinee.net

RépondreTransférer

Écrit par: Razakou Moussa

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%