Actualités

Cour d’Appel de Conakry : certains parents de victimes du régime Condé manquent de moyens pour assister à l’interrogatoire

today25 mars 2023 2

Arrière-plan
share close

Certains parents de victimes des tuéries sous le règne d’Alpha Condé manquent de moyens pour prendre part à l’interrogatoire démarré depuis plusieurs semaines à la Cour d’Appel de Conakry.  Dans une interview accordée à notre rédaction ce samedi Me Thierno Souleymane Baldé avocat des victimes a parlé de cette situation.  Il leur demande de garder la sérénité pour la réussite de la procédure.

L’interrogatoire des personnes victimes d’atrocités pendant le règne   d’Alpha Condé a démarré depuis des semaines à la Cour d’Appel de Conakry. Ils sont nombreux les parents des victimes qui doivent être entendus mais qui ne parviennent pas à s’y rendre. Me Thierno  Souleymane Baldé, avocat donne les raisons.

« Ils n’ont pas les moyens, vous savez il y a beaucoup d’entre eux c’est leurs enfants qui les prenaient en charge et maintenant les enfants ont été assassinés. Donc, il y a aucun soutien financier, c’est les gens qui sont compléments d’émus. Ce qu’on peut demander à l’Etat. C’est  de veiller à ce que cette  procédure soit respectée pour leur permettre d’obtenir Justice », précise-t-il.

Pour la continuité de la procédure, Me thierno Souleymane Baldé demande à ces victimes de garder la sérénité.

« Nous, ce que nous disons, c’est de ne pas se décourager et d’être patients. Malgré toutes les difficultés et discriminations, nous allons arriver. C’est un combat de longue année. Mais au bout du temps, nous allons  obtenir cette justice.  On va se battre pour ça » 

Quant à la tenue de ce procès, l’homme en robe noire se dit optimiste. « Si nous nous battons, c’est pour que le procès ait lieu. Effectivement,  nous avons espoir. C’est pour permettre d’identifier les auteurs de ces assassinats, afin qu’on puisse avoir un procès  justificative ».

Les parents de ces victimes vivent dans des conditions précaires. Des actions sont entrains d’être prises pour trouver des solutions à ce problème, martèle Me Thierno Souleymane Baldé.

Kannie Diallo pour soleilfmguinee.net

Écrit par: Razakou Moussa

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%