Soleil FM
Image default
Actualités

Crise entre la Russie et le Maroc, à cause de l’Algérie ?

Le ministère russe des Affaires étrangères est revenu sur des informations distillées, notamment par la presse algérienne, faisant état d’une crise entre la Russie et le Maroc. Cette crise, selon les médias, serait causée par l’Algérie.

La Russie est-elle en crise avec le royaume du Maroc ? Rien n’est moins sûr. Toutefois, il a été fait état d’une crise entre la Russie et le Maroc, avec l’Algérie au centre de la brouille. Suffisant pour que le Kremlin se fende d’un communiqué pour démentir ces allégations. «Les informations sur les relations maroco-russes ‘extrêmement tendues’ sont fausses et n’existent que dans l’imagination de leur auteur», a indiqué le ministère russe des Affaires étrangères.

«Nul doute que le journal peut prétendre à un prix dans deux catégories à la fois : en tant que modèle classique de désinformation et pour fausse analyse», ajoute le Kremlin. Déplorant le fait que l’article cite un certain nombre de faits, notamment la suspension des vols entre Rabat et Moscou, la diplomatie fustige : « Il conclut, perdu, que ‘les relations russo-marocaines sont au plus bas’ et traversent une crise soigneusement dissimulée par les deux pays», reprend Yabladi.

Moscou rappelle que «les autorités marocaines ont suspendu les vols vers/depuis la Russie en raison de la détérioration de la situation sanitaire et épidémiologique» avec des contamination en cascade, de l’ordre de plusieurs de nouveaux patients par jour. «La coopération bilatérale polyvalente et mutuellement bénéfique progresse régulièrement et que l’ambassadeur de Russie au Maroc Shuvayev joue un rôle important dans sa promotion».

«C’est un secret de polichinelle que de nombreux pays, y compris des acteurs extérieurs, sont très déçus par les liens croissants de Moscou avec l’Algérie, le Mali, le Maroc et d’autres pays de la région», estime Moscou qui pointe qu’ils «utilisent tous les moyens, y compris la désinformation, pour creuser un fossé dans les relations bilatérales afin de les endommager».

Quant aux relations «extrêmement tendues» entre Rabat et Moscou, la diplomatie russe qualifie cette information de déconnectée de la réalité et rappelle que le ministère marocain des Affaires étrangères a «catégoriquement rejeté les allégations de crise dans les relations bilatérales» entre les deux pays.

Source : Afrik.com

Laisser un commentaire

62  +    =  67