Soleil FM
Image default
Actualités Sociétés

Dixinn Port3 : des jeunes dans la rue à cause de la vente de leur maison

A Dixinn port 3, dans la commune de Dixinn, des jeunes ont battu le pavé ce lundi. Ils réclament leur maison de jeunes qui serait revendue par le défunt chef du quartier. Ces manifestants comptent attirer l’attention des autorités pour que cette histoire soit tirée au clair.

Ils étaient nombreux, ces jeunes, à descendre dans la rue pour exprimer leur mécontentement ce lundi, suite à ce qu’ils appellent la vente de leur maison des jeunes. Flambeau et musique rythmaient la manifestation. Ils scandaient des propos hostiles au défunt chef du quartier Dixinn port 3, mis en cause dans cette affaire.

« Là où on n’est comme ça, on a aucun papier juridique qui  nous prouve que c’est pour nous pour que ça soit pour la jeunesse. On veut que le président s’implique pour qu’il donne à la jeunesse guinéenne ou qu’il rend à la jeunesse de Dixinn ses droits aujourd’hui. Nos activités se passent dans la rue. On veut que vraiment qu’on ait un lieu où dignement donné à  la jeunesse pour que les activités de la jeunesse soient là-bas », dénonceAlpha Sylla est responsable.

Après plusieurs démarches menées en vain pour une issue favorable dans ce dossier, ces manifestants sollicitent l’intervention du président de la transition.  

« On a fait cette marche pacifique pour sensibiliser le colonel Mamadi Doumbouya afin qu’il puisse prendre ses responsabilités et restituer cette maison des jeunes à la jeunesse guinéenne pour  qu’on puisse faire  des activités pacifiques. La manifestation s’est très bien passée. On va attendre le bilan pour savoir qu’est ce qui se passe », déplore Mamadou Louda Baldé, l’un d’entre eux.

Le domaine qui fait objet de litige, appartiendrait à unz famille BANGOURA qui a cédé la parcelle à l’Etat pour y construire une maison des jeunes.  Souleymane Bangoura, descendant de cette famille, demande à la justice de jouer son rôle.

«Ce que nous demandons, la première chose M. Diallo n’a qu’à dire  s’il est conscient et honnête dans ce fait; le nom de celui avec qui il a négocié la partie. La deuxième chose que nous lui demandons  si réellement dans ce pays il ya la justice ; ce bâtiment-là ne nous sera pas retiré. Je dis bien si y a justice, parce que aujourd’hui c’est l’argent qui fait l’affaire en Guinée »

 Ces jeunes promettent de continuer le combat jusqu’à la satisfaction de leur revendication.

Mamadou Dian Diallo et Kankou Bérété

Dixinn Port3 : des jeunes dans la rue à cause de la vente de leur maison

A Dixinn port 3, dans la commune de Dixinn, des jeunes ont battu le pavé ce lundi. Ils réclament leur maison de jeunes qui serait revendue par le défunt chef du quartier. Ces manifestants comptent attirer l’attention des autorités pour que cette histoire soit tirée au clair.

Ils étaient nombreux, ces jeunes, à descendre dans la rue pour exprimer leur mécontentement ce lundi, suite à ce qu’ils appellent la vente de leur maison des jeunes. Flambeau et musique rythmaient la manifestation. Ils scandaient des propos hostiles au défunt chef du quartier Dixinn port 3, mis en cause dans cette affaire.

« Là où on n’est comme ça, on a aucun papier juridique qui  nous prouve que c’est pour nous pour que ça soit pour la jeunesse. On veut que le président s’implique pour qu’il donne à la jeunesse guinéenne ou qu’il rend à la jeunesse de Dixinn ses droits aujourd’hui. Nos activités se passent dans la rue. On veut que vraiment qu’on ait un lieu où dignement donné à  la jeunesse pour que les activités de la jeunesse soient là-bas », dénonceAlpha Sylla est responsable.

Après plusieurs démarches menées en vain pour une issue favorable dans ce dossier, ces manifestants sollicitent l’intervention du président de la transition.  

« On a fait cette marche pacifique pour sensibiliser le colonel Mamadi Doumbouya afin qu’il puisse prendre ses responsabilités et restituer cette maison des jeunes à la jeunesse guinéenne pour  qu’on puisse faire  des activités pacifiques. La manifestation s’est très bien passée. On va attendre le bilan pour savoir qu’est ce qui se passe », déplore Mamadou Louda Baldé, l’un d’entre eux.

Le domaine qui fait objet de litige, appartiendrait à unz famille BANGOURA qui a cédé la parcelle à l’Etat pour y construire une maison des jeunes.  Souleymane Bangoura, descendant de cette famille, demande à la justice de jouer son rôle.

«Ce que nous demandons, la première chose M. Diallo n’a qu’à dire  s’il est conscient et honnête dans ce fait; le nom de celui avec qui il a négocié la partie. La deuxième chose que nous lui demandons  si réellement dans ce pays il ya la justice ; ce bâtiment-là ne nous sera pas retiré. Je dis bien si y a justice, parce que aujourd’hui c’est l’argent qui fait l’affaire en Guinée »

 Ces jeunes promettent de continuer le combat jusqu’à la satisfaction de leur revendication.

Mamadou Dian Diallo et Kankou Bérété

Laisser un commentaire

4  +  5  =