Actualités

Education : les enseignants contractuels rejettent la main tendue du gouvernement et préparent un sit-in

today15 septembre 2023 14

Arrière-plan
share close

Les enseignants contractuels de Guinée comptent tenir un sit-in devant les DPE et les mairies le 18 septembre prochain sur toute l’étendue du territoire national. Le président du Collectif des Professionnels de l’Éducation rejette catégoriquement la proposition faite par le département pour leur intégration à la fonction publique.

La paie des arriérés des 9mois et les 12 mois de prime selon la zone, est le slogan de ce sit-in prévu par les enseignants contractuels de Guinée. Moussa Doré est le président du Collectif des Professionnels de l’Éducation.

« L’année dernière les contractuels ont été recrutés et ils ont travaillé pendant 9 mois sur 12. Ils n’ont été payés que 3 mois. Jusque-là nous avons frappé à toutes les portes, il n’y a pas de réponse favorable qui puisse nous permettre d’avoir l’espoir. »

« Tant que nous ne recevons pas nos arriérés de salaires et nos primes, il n’y aura point de concours ». C’est ce qu’avance Moussa Doré.

« Par rapport au concours qu’on a annoncé, nous prenons acte mais la priorité des priorités, c’est nos arrières et là c’est n’est pas négociable. Nous ne répondons pas à une sortie du ministre, c’est quand nous aurons nos arriérés qu’on va parler de concours à la fonction publique. Mais qu’ils nous donnent nos arrières. »

Moussa Doré ne croit pas en la sincérité de l’organisation du concours en vue. Cet enseignant estime que le ministère de la Fonction publique n’est pas sincère dans ses démarches.

« Par rapport à la communication du ministre, nous pensons que c’est une communication biaisée, une communication où on cherche à amadouer les contractuels à retourner en classe parce que a écouté avant-hier le secrétaire général de la Fonction publique ça veut dire qu’en réalité le concours qu’on veut organiser, c’est pour recruter des enseignant communautaires. »

« Nous demandons à l’Etat d’appliquer la loi. C’est-à-dire, le contrat qu’on a signé », a conclu ce sortant de l’ISSEG de Lambanyi.

Fatoumata Barry pour soleilfmguinee.net

Écrit par: Soleil FM

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%