Actualités

Examens nationaux/les inspecteurs disciplinaires en internat : «Nous l’apprécions à sa juste valeur », dixit Aboubacar Diesto Camara du SNE

today9 mai 2023 1

Arrière-plan
share close

Cinquante-trois inspecteurs disciplinaires sont chargés d’élaborer les différentes épreuves aux examens nationaux de cette année. Les concernés ont été mis en internat. Le Syndicat National de l’Education (SNE) apprécie l’idée, mais plaide pour le reste de l’éthique dans cette affaire.

Pendant près de deux mois, ces inspecteurs  disciplinaires seront coupés de tout contact extérieur. Une façon pour eux de se concentrer sur des propositions des sujets des examens nationaux. Le chargé de communication du Syndicat national de l’Education  (SNE), apprécie la mesure. Aboubacar Diesto  Camara. « Nous l’apprécions à sa juste valeur, parce que et les acteurs de l’Education et les partenaires de d’Education, nous sommes tous engagés pour  lutter contre la fraude en milieu scolaire de façon générale mais dans examens nationaux  en particulier».

Ce membre du Syndicat national de l’Education a des propositions à faire à ces inspecteurs disciplinaires. Aboubacar  Diesto Camara. « C’est de rester dans l’optique, dans le registre à l’idée de s’abstenir ne serait que pour cinquante jours. Cinquante jours, c’est aller au front, c’est aller en guerre comme les militaires. Une fois déployés sur différents fronts de guerre, ils n’ont pas accès à quiconque. Donc, leurs préoccupations : comment sauver sa tête ? Comment sauver le drapeau national pour vaincre l’ennemi », déclare ce professeur des cours d’Histoire.

Le chargé de Communication du SNE souhaite que ces inspecteurs disciplinaires  respectent l’éthique. « Que ça ne soit pas un inspecteur disciplinaire par matière mais plutôt l’ensemble des inspecteurs disciplinaire, qu’ils soient tous internés, si il y’a des bénéfices, qu’ils bénéficient  tous, si il y a également de la souffrance, qu’ils en souffrent tous», souhaite Aboubacar Diesto Camara. 

Ce syndicaliste demande au ministre de l’Enseignement Pré-universitaire et de l’Alphabétisation, Guillaume Hawing d’être très vigilant pour éviter des cas d’anomalies.

Mariama Sadjo Camara pour soleilfmguinee.net

Écrit par: Razakou Moussa

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%