Sociétés

Fête du travail : « Nous sommes dans une nouvelle Guinée », se félicite Dr Morissanda Kouyaté

today1 mai 2024 11

Arrière-plan
share close

En prélude à la célébration de la journée internationale du travail, le ministère du Travail et de la Fonction publique a organisé ce mardi une journée porte ouverte. La cérémonie a été présidée par le ministère des Affaires étrangères, de l’intégration africaine et des Guinéens établis à l’étranger. Elle a porté sur le thème « Amélioration des relations de travail en période de transition ». Le mouvement syndical guinéen était également associé à cette organisation.

« Camarades salut ! ah manda ah wékou »

C’est sous ces slogans que le coordinateur national du mouvement syndical a été a accompagné par ses paires pour son allocution. Amadou DIALLO a déploré le non-respect des accords tripartites par les gouvernements qui se sont succédé .

« Tenant compte de toutes les crises consécutives qui ont émaillé notre pays pour la plupart au non-respect des engagements librement, l’heure est venue à présent de marquer une pause en vue d’évaluer nos acquis et nos faiblesses », a rappelé le syndicat.

Les panelistes ont exposé sur plusieurs thématiques. Le ministre du Travail et de la Fonction promet de prendre en compte les recommandations issues des échanges.

« Les thèmes qui seront débattus porteront sur la problématique liée à l’emploi. C’est pour cela chers panélistes, le choix porté sur vous s’explique par le niveau d’expertise que vous avez dans vos domaines respectifs. Et j’en suis convaincu que cela donnera à ce panel tout son expertise. Nous restons persuadés que pour réussir nos missions respectives, nous avons besoin de ces cadres d’échange », a laissé entendre Faya François Brouno.

La célébration de la journée internationale du travail doit se faire dans la paix, souligne le ministre en charge des Affaires étrangères. Dr Morissanda Kouyaté a représenté le premier ministre de la transition à cette rencontre.

« Il ne faut pas regarder le 1er mai il y a cinquante ans, soixante ans : se poursuivre avec des cailloux, s’insulter sur les médias, se haïr, cela appartient au passé. Nous sommes dans une nouvelle Guinée, une Guinée qui a affronté le colonialisme et qui l’a vaincu. Tous les services de l’Etat sont à votre disposition. Alors que ceux qui s’entendent à ce qu’on lance des cailloux demain, qu’ils se tiennent tranquille », a-t-il prévenu.

La célébration de la journée du 1er mai est prévue au stade de la mission. Elle donne l’occasion aux travailleurs du secteur public et privé de revendiquer l’amélioration de leur conditions de vie et de travail.

 

Samuel Demba Duolamou pour soleilfmguinee.net 

Écrit par: Soleil FM

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%