Actualités

Guinée : ‘‘Que la gymnastique de rue reprenne enfin’’ !

today2 mai 2023 8

Arrière-plan
share close

Même si les hommes de Dieu en marge de la dernière rencontre ont promis des étoiles sans en dire long, il était clair que ce semblant d’harmonie n’allait de toute façon pas durer plus longtemps.

Et Vivement que quelqu’un ait décidé de mettre fin à la farce et ainsi abrégé le marathon de ces pauvres personnes âgées qui n’ont cessé de courir à gauche et à droite pour que tout le monde sans exception puisse se retrouver au tour de la table de dialogue. Ça commençait vraiment à être de trop. Qu’à chaque bout de semaine on mobilise des fonds pour tout se dire sauf l’essentiel. On en avait marre.

Oh comme les pauvres religieux ont perdu la véritable bataille qu’ils avaient pourtant à gagner pour être rétablis. C’était aussi leur défi. Mais voilà, la plus belle femme au monde ne peut offrir que ce qu’elle a. Apparemment la charge était lourde, la provision faible et le chemin long.

D’ailleurs, je me dis qu’avec le temps que ça pris, les religieux ont dû faire l’impossible pour tenir jusqu’à ce jour. Mais il y a une queue à tout et donc il fallait siffler la fin de cette comédie.

La rencontre de la dernière  fois était décisive et pour dire vrai, ça n’a pas donné le résultat excompté et donc voilà les oreilles étaient tendues pour attendre victoire ou défaite.

Parce qu’on ne pouvait pas compter sur un miracle même si les religieux ont voulu croire le contraire.

Va-t-on se décider d’arrêter de se leurrer et faire quelque chose qui pourrait aboutir à un résultat maintenant que la farce n’a pas marché ?

Ou alors il faut attendre d’être à la bourre pour chercher à corriger l’erreur ?

La bêtise humaine, c’est tout le temps faire la même chose et s’attendre à un résultat différent.

Mais autant, tous les espoirs ne sont pas encore morts. Reste à savoir comment raviver la flamme.

La fléchette de Fatoumata Harouna

Écrit par: Razakou Moussa

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%